Nos chroniques



Nos chroniques

[Billet] Sammy Guevara : Jobber 5 étoiles

Crédit photo : AEW

Le catch est un divertissement sportif, et comme tout bon fan de catch, à la fin d’un show je me pose la question : Ai-je été diverti..? Avec Guevara, la réponse est assurément oui.

Quand All Elite Wrestling a annoncé la signature de Sammy Guevara, je me suis dis qu’il servirait de simple jobber présent uniquement pour faire le nombre dans le roster en attendant l’arrivée de noms plus importants. Et comme bien souvent.. j’ai eu tort. Un an après le début de Dynamite, Guevara s’est imposé comme le jobber de luxe de la compagnie.

Alors certes, dans un ring Sammy Guevara n’est pas Aj Styles techniquement, mais son selling, ses prises de risque et son côté aérien rendent Sammy Guevara hyper divertissant et vraiment fun à regarder.

La scène, désormais mythique, de la voiturette de golf, sa performance dans le stadium stamped match , son 630 à AEW Revolution, le superkick de Matt Jackson et tant d’autres... Existe-t-il aujourd’hui, dans le monde du catch, un catcheur aussi parfait que Guevara pour recevoir ce genre de bumps tous aussi fous les uns que les autres ? Certainement pas.

Et c’est ça la force de Guevara, qu’on l’adore ou qu’on le déteste, absolument tout le monde, au moins pas curiosité, veut voir ses combats. Tout le monde sait que dans une carte d’un show All Elite Wrestling, le match impliquant Guevara est à ne pas rater.

Au delà de son travail entre les cordes, Sammy Guevara s’est construit un personnage extrêmement divertissant. Adoubé par Chris Jericho lui même, Guevara s’est totalement lâché et s’est révélé dans ce personnage de "gros teubé" (coucou Norbert Feuillan). Même quand il ne combat pas, Guevara marque les épisodes de Dynamite par ses actions autour du ring, comme sa superbe reprise de Judas lors de l’entrée de son mentor ou lorsqu’il sort des pancartes avec des messages dont seul lui a le secret.

Alors oui, Guevara n’est pas encore prêt pour un rôle plus important mais a-t-on envie de le voir dans un autre domaine que celui qu’il maîtrise déjà à la quasi-perfection ?

Un an après son premier match à dynamite face à Cody et ses débuts dans l’inner circle, le Spanish God s’est rendu quasiment indispensable sur une carte AEW. Son nom attire le public, qu’on l’adore ou qu’on le déteste, c’est un fait. Sa présence dans un show est la promesse d’un moment mémorable, aussi spectaculaire que fun.

À 27 ans Sammy Guevara semble définitivement installé comme le Jobber cinq étoiles d’All Elite Wrestling et un futur grand de ce business.


 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2020 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche