Newz WWE



Newz

Même si Bobby Lashley mourait, les cheveux de Donald Trump étaient protégés

 

C'était un Hair vs Hair match (un combat où le perdant doit se raser la tête) à WrestleMania 23 dans lequel Bobby Lashley affrontait Umaga. La subtilité était que si Lashley perdait, Donald Trump se faisait raser la tête tandis que si Umaga perdait, c'est Vince McMahon qui se raserait la tête.

Les cheveux de Donald Trump sont mythiques, tant par leur couleur unique que par l'ensemble de sa coiffure. On pouvait donc imaginer que Trump avait accepté de participer au match avec un accord bien précis lui assurant de ne pas perdre son capital capillaire. Aujourd'hui, le Walls Street Journal a obtenu une copie du contrat dans le cadre de leur enquête sur Vince McMahon et on apprend que Trump était effectivement protégé.

Donald Trump et ses associés ont négocié un contrat dans lequel il était impossible que Trump perdre ses cheveux et ce sous aucune circonstance. Au point tel où si Bobby Lashley mourait sur le ring de WrestleMania 23, Vince McMahon n'aurait pas eu le droit de lui raser la tête même s'il avait techniquement gagné. Une protection ultime pour un match qui restera dans l'histoire.

Crédit photo : WWE


 Recommandé pour vous

Ils ont partagé leur avis

  1. Commentaire(s) (3)

  2. Ajoute le tien
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

Où est plaisir de jouer si on sait qu'on ne perdra pas ?

Aradorn
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

Tu regardes un divertissement scénarisé tu t'attends à quoi ?

Trump est venu faire le show c'est pour ça qu'il a été payé, il est pas venu pour se faire ridiculisé ça reste un homme d'affaire et l'image compte beaucoup.

Hyral
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

C’est ça le catch

Sulivan13
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2022 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche