Dernières newz (WWE,TNA,Indy...)



Présentation des participantes au WWE Mae Young Classic II

source de l'image: SEScoop / source des images de présentation: WWE.com

 

C’est cette semaine qu'est diffusé le début du WWE Mae Young Classic 2, seconde édition d’un tournoi exclusivement féminin. La première diffusion aura toujours lieu les mercredis à 3H Paris ou 21H Montréal sur le WWE Network. Après avoir vu Kairi Sane battre Shayna Bazler en finale l’an dernier, c’est maintenant au tour des 32 participantes de cette année à tenter d’inscrire à leur tour leur nom au palmarès. Venant parfois d’horizons bien différents, certaines vont faire leur début en match officiel tandis que d’autres sont déjà de grands noms du circuit indépendant. Présentation des forces en présence…

Aerial Monroe

On débute avec une catcheuse que vous avez sans doute déjà aperçu en 2016 en tant que jobbeuse pour Nia Jax. Elle revient donc à la WWE avec une toute autre ambition et stature. Surnommée Big Swole, elle a débuté dans le catch en 2015 et grimpe petit à petit les échelons, tout d’abord dans diverses fédérations indépendantes du sud des Etats-Unis avant d’être une catcheuse régulière de la SHIMMER et de la SHINE à partir de 2017. Catcheuse rapide et musclée, celle qui est également la compagne de Cedric Alexander a cependant encore une bonne marge de progression, qui pourrait la mener à espérer viser encore plus haut dans les années à venir. L’ancienne de l’US Air Force débutera le tournoi dans un match compliqué face à Zeuxis avant d’affronter peut être Io Shirai, un chemin très compliqué.
Chance de victoire : 30%

Allysin Kay

On passe maintenant à un des gros noms du tournoi avec Allysin Kay, également connue sous le nom de Sienna à Impact Wrestling. Celle qui s’est également lancée dans les MMA il y a peu arrive donc à la WWE avec un sacré pédigrée. Ca fait en effet maintenant plus de 10 ans qu’elle écume toutes les plus grandes fédérations féminines, des Etats-Unis au Japon en passant également par l’Europe et le Mexique, elle a toujours su faire forte impression malgré parfois un manque de titre. Trois fois championne à Impact Wrestling, elle reste surtout une des membres originels de la Midwest Militia, un clan féminin qui a marqué les esprits au sein du circuit indépendant. Surnommé AK-47 et entrainé par Bill Martel, elle a le charisme et la force pour poursuivre sa route dans les main-events. Elle a cependant un début de tournoi compliqué puisqu’elle débute face à Mia Yim, seule adversaire à sa hauteur avant les quarts de finale.
Chance de victoire : 60%

Ashley Rayne

Bien plus connue sous le nom de Madison Rayne à la TNA, elle est maintenant à sa 13ème année d’une carrière plutôt faste en titre puisqu’elle a remporté 5 fois le titre de la TNA et une fois celui en équipe de la TNA et de la SHIMMER. Lancée à la SHIMMER dès 2007 elle a ensuite fait l’essentiel de sa carrière la TNA où elle devint membre des Beautiful People. Surnommée Queen Bee, elle est apparue ce samedi au show All In, un mois après avoir été challengeuse au titre féminin de la Ring of Honor. Il est cependant peu probable qu’elle puisse aller très loin dans le tournoi qui arrive puisqu’elle affronte au premier tour une des favorites du tournoi, Mercedes Martinez.
Chance de victoire : 50%

Deonna Purrazzo

Cette jeune catcheuse de 24 ans s’est déjà faite un très beau nom dans le circuit malgré son jeune âge. Ayant débutée sur les rings à 19 ans, elle est déjà apparue sur les écrans de la Ring of Honor, TNA, Stardom et de la WWE. Entrainée par Rip Rogers mais aussi par Becky Lynch, cette ancienne cheerleader est déjà sous contrat avec la WWE depuis cette année, après avoir terminé ses obligations avec la SHIMMER, la Stardom et la Ring of Honor. Surnommée la Virtuosa elle a tout pour devenir une des catcheuses incontournables de ces prochaines années. Ayant un style très méticuleux et méthodique, elle est une spécialiste des Fujiwara Armbar et devrait sans aucun doute en faire quelques démonstrations durant le tournoi. Son tableau lui est favorable et elle devrait ainsi pouvoir se hisser jusqu’en quarts de finale au moins, où elle affrontera alors une des favorites du tournoi, un moment charnière pour sa compétition.
Chance de victoire : 75%

Hiroyo Matsumoto

Pas très connue du grand public, cette catcheuse japonaise au douze ans de carrière est cependant une excellente catcheuse ayant marqué ses débuts dans le catch en détruisant un mur de l’Ichigaya Arena lors d’un combat à la Ice Ribbon, obtenant au passage son surnom de Lady Destroyer. Championne à la Ice Ribbon, à la JWP Joshi Puroresu, par équipe à la SHIMMER et 4 fois par équipes à la STARDOM, elle n’est pas une catcheuse à sous-estimer. Très bonne technicienne, très dure dans ses coups, elle est une des meilleures catcheuses japonaises actuellement, ayant peu à envier aux plus grandes stars. Nommée à la 25ème place des meilleurs catcheuses au monde en 2017 par le PWI, elle a cependant un tableau très difficile puisqu’elle débute face à Rachel Evers avant d’affronter potentiellement Toni Storm, Allysin Kay ou encore Mercedes Martinez. Une montagne a franchir jusqu’en finale donc mais elle en est parfaitement capable.
Chance de victoire : 65%

Io Shirai

Probablement une des deux grandes favorites du tournoi, elle est une des adversaires à absolument éviter pour les compétitrices souhaitant aller loin dans la compétition. Sous contrat avec la WWE, elle aussi a combattu à travers le monde, du Japon au Mexique en passant par les Etats-Unis, et il va sans dire qu’elle était un des noms incontournables du circuit féminin japonais. Nommée trois années de suite comme meilleure catcheuse de l’année par le Tokyo Sports, elle a remporté plus de 13 titres et 6 tournois à la STARDOM, toute première Grand Slam Champion de la fédération, elle a aussi obtenu 10 awards tout au long de sa carrière à la Stardom pour ses performances en match. Techniquement excellente, capable autant de coups violents que de soumissions ou mouvements aériens, c’est une catcheuse très complète qui devrait tenir son rang lors du tournoi, d’autant plus que le tableau lui est très favorable.
Chance de victoire : 90%

Isla Dawn

Jeune catcheuse de 24 ans, entrainée par Killian Dain et Aleister Black, qui se considère elle-même comme une sorcière des temps moderne, elle faisait du kick-boxing et de la danse avant d’entrer sur un ring de catch. Elle a fait jusqu’à maintenant l’essentiel de sa carrière en Europe et a fini par débuter à la SHINE en janvier dernier. On peut également noter une apparition à la WWE sous le nom de Stacy Coates lorsqu’elle a affronté Asuka en novembre 2017. Si son potentiel est certain, il sera cependant très difficile pour elle de rester dans ce tournoi puisqu’elle commence immédiatement par un match face à Nicole Matthews et aura également des matchs très compliqués ensuite en cas de qualification.
Chance de victoire : 30%

Jessie Elaban

Ancienne joueuse de basketball, de football, de beachvolley et ayant également une expérience dans le fitness, elle est une des catcheuses les moins expérimentées du tournoi puisqu’elle a débuté au WWE Performance Center il y a moins d’un an, pour sa toute première expérience dans le catch. Elle pourra compter sur ses capacités athlétiques pour l’aider sur le ring lors de ses débuts sur un show télévisé. Elle débutera d’ailleurs face à Taynara Conti, une ancienne participante au Mae Young Contest qui débutait elle aussi l’an dernier.
Chance de victoire : 20%

Jinny

Catcheuse anglaise peu connue du grand public, elle est sous contrat NXT UK avec la WWE et a été entrainée, entre autres, par Jimmy Havoc. Débutant dans le catch à l’école de la Progress Wrestling, elle y a été d’ailleurs la première femme à en sortir. Surnommée Fashionista, elle possède un réel potentiel notamment en matière de promo micro en main. Elle s’est imposée au fil des ans comme une très bonne heel dans ce domaine, son aisance au micro lui permettant de compenser son niveau dans le ring moins bon que la plupart des participantes. Actuelle championne de la Progress Wrestling, elle n'a que très rarement combattu en dehors du Royaume-Uni. Cependant son tournoi risque pour elle d’être bien court puisqu’elle débute face à une des deux grandes favorites, Toni Storm, tout en devant ensuite affronter d’autres grands adversaires en cas d’exploit au premier tour.
Chance de victoire : 20%

Kacy Catanzaro

Autre catcheuse qui va débuter sur les écrans de télévision lors du Mae Young Classic, elle a très peu d’expérience dans le catch puisqu’elle est arrivée au WWE Performance Center il y a moins d’un an et n’avait aucune expérience auparavant. Elle a un passé dans la gymnastique acrobatique et est surtout connue pour être devenue la première femme à atteindre les finales de la version américaine de Ninja Warrior, ainsi que la seule femme à terminer une course City Finals. C’est donc un autre défi qui l’attend lors du tournoi, où elle débutera face à Reina Gonzalez, une adversaire qu’elle a l’habitude d’affronter lors des house shows de NXT. Si elle passe le premier tour, la suite risque cependant d’être bien compliquée pour elle…
Chance de victoire : 40%

Kaitlyn

Catcheuse probablement le plus connue des fans de la WWE puisqu’il s’agit d’un retour au sein de la compagnie. Kaitlyn a en effet repris le catch très récemment après une longue pause suite à son départ de la WWE en 2014. L’ancienne championne des Divas avait alors lancé sa propre marque de fitness, Celestial Bodiez. Elle a débuté son entrainement afin de revenir sur les rings l’an dernier et a depuis effectué trois matchs à la CCW. Elle aura sans nul doute à cœur de montrer qu’elle est capable de revenir au niveau qui était le sien lors de son départ malgré la Révolution qui a été mise en place depuis au sein de la division féminine. La meilleure amie d’AJ Lee aura cependant beaucoup à faire dès le second tour, sa partie de tableau étant probablement une des plus compliquée.
Chance de victoire : 50%

Karen Q

Catcheuse indépendante ayant passé 12 ans en tant que gymnaste et joueuse de volleyball, elle a cependant 4 ans d’expérience dans le catch malgré le fait qu’elle ne se soit pas encore très connue. C’est pourtant pas le potentiel qu’il manque à cette catcheuse d’origine chinoise dont le style est parfois old school. Essentiellement connue pour être une membre du roster féminin de la Ring of Honor, elle est également très présente au sein de la Rise et a participé à quelques matches tests avec la SHIMMER. Ce tournoi est donc l’occasion pour elle de se montrer au plus grand nombre. Elle débutera ainsi le tournoi face à Xia Li, avant que le niveau d’adversité ne grimpe d’un coup. Ainsi si le premier match est à sa portée, son manque d’expérience au plus haut niveau risque de l’handicaper pour la suite de la compétition.
Chance de victoire : 20%

Kavita Devi

Deuxième participation pour la jeune catcheuse indienne, éliminée au premier tour l’an dernier. Entrainée par le Great Khali, première indienne au sein de la WWE, elle était arrivée l’an dernier avec aucune expérience notable et c’est la même chose cette année puisqu’elle n’a participé qu’à 4 matchs depuis, et aucun en un contre un. Médaillée d’or en powerlifting aux South Asian Games 2016, elle compte sur sa force et son gabarit pour compenser son manque d’expérience. D’autant plus qu’elle débutera immédiatement la compétition face à Kaitlyn.
Chance de victoire : 20%

Killer Kelly

Jeune catcheuse portugaise, autant en âge qu’en expérience sur les rings puisque cette ancienne nageuse combat depuis un an seulement. Formée au Portugal, participant à des matchs où elle n’a affronté que des hommes, l’avenir s’annonce brillant pour cette catcheuse charismatique qui se fait déjà un nom en Europe et à qui il manque uniquement un grand match référence pour atteindre un palier supplémentaire. Et c’est justement ce qu’elle est venue chercher dans ce tournoi, elle qui a rarement combattu hors de l’Europe. Cependant sa route sera très compliquée puisqu’elle aura des adversaires très difficiles dès le début du tournoi, où elle devra affronter Meiko Satomura.
Chance de victoire : 40%

Lacey Lane

Catcheuse elle aussi déjà sous contrat avec la WWE, Lacey Lane possède une expérience sur les rings d’environ 2 ans. Bien que très peu expérimentée, cette ancienne joueuse de basketball a été entrainée par les Dudley Boyz et possède des capacités athlétiques très bonnes. En deux années, elle a participé à plusieurs shows indépendants américains mais surtout mexicains, empruntant au passage un style inspiré de la Lucha Libre. Cependant, avec seulement une poignée de match au compteur avant le début du tournoi, il est peu probable que celle qu’on surnomme Pretty Reckless puisse aller très loin dans le tournoi. Elle aura d’ailleurs une adversaire de poids dès le début en la personne de Vanessa Kraven.
Chance de victoire : 45%

Meiko Satomura

Passons maintenant à une prétendante très sérieuse à la victoire finale, et la créatrice de la Sendai Girl’s Pro Wrestling. Avec plus de 23 ans de carrière elle est d’ailleurs une des catcheuses les plus expérimentées du tournoi. Outre le Japon, elle est également passée dans diverses fédération américaines telles que la WCW ou encore la Chikara, dans laquelle elle parvient à remporter le King of Trios 2016. Championne à la Stardom, à la Gaea Japan ainsi qu’à la Sendai, elle a été un des piliers du catch féminin japonais durant des années. Rapide, stiff, et possédant une panoplie de prises impressionnante, elle est montée au sommet après sa victoire sur Aja Kong à la fin des années 90. A 38 ans, la japonaise parvient à maintenir un excellent niveau sur le ring et il sera très difficile pour ses adversaires de se qualifier face à cette légende du catch japonais.
Chance de victoire : 85%

Mercedes Martinez

Véritable poids lourd de la scène indépendante, la Latina Sensation participe pour la deuxième fois au Mae Young Classic, avec la ferme intention de l’emporter après avoir échoué en demi-finale l’an dernier. Double championne à la SHIMMER, championne par équipes à la SHINE et plus de 5 titres à la WSU, voilà les principaux faits d’armes de cette catcheuse agressive, rugueuse et n’ayant pas pour habitude d’être ailleurs qu’au sommet et possédant au moment du tournoi 3 titres de diverses fédérations indépendantes. Rare femme à avoir obtenu deux titres de la SHIMMER, ses 17 ans de carrière ne seront pas de trop pour sortir d’un tableau plutôt difficile puisqu’elle sera confrontée à la légende Meiko Satomura dès le second tour en cas de qualification.
Chance de victoire : 80%

Mia Yim

Connue également sous le nom de Jade à la TNA, Mia Yim est avant tout une catcheuse qui a fait ses gammes sur le circuit indépendant et qui est rapidement devenue l’une des grandes espoirs du Catch féminin il y a quelques années. Passée par la CZW, championne individuelle et par équipe à la SHINE, elle est aussi partie de nombreuses fois du côté de la SHIMMER en plus de ses nombreux passages au Japon. Ceinture noire de Taekwondo et pratiquante de Muay Thai, celle qui aime se comparer à Chun-Li, personnage de Street Fighter, travaille également avec de nombreuses associations telles que Safe Horizon après avoir révélé il y a 2 ans avoir souffert de violence conjugale. Son tableau est difficile pour cette deuxième participation au tournoi mais elle a le talent pour passer les obstacles, même les plus difficiles.
Chance de victoire : 75%

MJ Jenkins

Petite protégée du Hall of Famer Johnny Rodz, elle est avant tout connu pour son passage à Impact Wrestling, ainsi qu’un rapide passage par la SHINE et la CZW. Elle a depuis signé un contrat avec la WWE cet été. Après 3 ans d’expérience sur les rings, la voilà maintenant face à son plus grand défi. Cependant, difficile de se projeter bien loin la concernant puisqu’elle affrontera dès le début Rhea Ripley, une des prétendantes sérieuses à la victoire finale. Cependant, en cas de victoire, il est possible qu’elle effectue ensuite un beau parcours. Tout reposera donc sur le premier match.
Chance de victoire : 55%

Nicole Matthews

Rare tête d’affiche du circuit indépendant américain à ne pas être apparue à la WWE jusqu’ici, c’est désormais chose faite. Nicole Matthews possède en effet 12 ans de carrière, une carrière d’ailleurs débuté face à Becky Lynch, qui est également une des ses entraineuses. Membre d’un des duo féminins les plus populaires de cette dernière décennie, à savoir les Canadian Ninjas, lors de son association avec Portia Perez, elle est aussi une redoutable compétitrice solo. Aussi bien technique que violente, autant à l’aise micro en main que sur les rings, ayant participé à de nombreux matchs face à des hommes, elle est une des catcheuses incontournables de ces dernières années. Triple championne à l’ECCW, deux fois en équipes à la SHIMMER et surtout détentrice du titre SHIMMER après avoir lancé une fireball au visage de Madison Eagles, elle a déjà affronté la plupart des catcheuses majeures de la scène indépendante. A la vue de son tableau, seules quelques catcheuses sont capables de l’empêcher d’atteindre au moins les demi-finales du tournoi.
Chance de victoire : 65%

Priscilla Kelly

A seulement 21 ans, elle est une des plus jeunes participantes du tournoi. Mais il ne faut pas forcément se fier à son jeune âge puisque la Gypsy Princess possède malgré tout 3 ans d’expérience, avec notamment des passages à la SHINE et surtout de nombreux matchs au Japon. Détentrice durant plus de 235 jours du titre SHINE Nova, elle est sans nul doute une des catcheuses à surveiller de près ces prochaines années. Aimant déstabiliser son adversaire par la controverse et un style peu habituel, elle aura cependant fort à faire pour se sortir de son premier match du tournoi face à Deonna Purrazzo. Cependant, en cas de victoire, rien ne lui interdit de rêver à atteindre au moins les quarts de finale.
Chance de victoire : 40%

Rachel Evers

Connue principalement sous le nom de Rachael Ellering, elle est la fille du Hall of Famer Paul Ellering. Actuellement championne de la Maverick Pro Wrestling, elle a été formée au sein de l’école de Lance Storm. Egalement passée par le basketball, le volleyball et le softball, elle a débuté dans le catch en 2015. Obtenant de nombreux titres sur les territoires américains en Powerlifting, elle utilise sa force pour prendre le dessus sur ses adversaires. Passée par la SHINE et Impact Wrestling, celle qui est en couple avec Kassius Ohno est capable de créer quelques surprises lors du tournoi, ce qu’elle devra d’ailleurs faire dès le premier match face à Hiroyo Matsumoto.
Chance de victoire : 60%

Reina Gonzalez

Fille du catcheur indépendant Desperado, elle est d’abord passée par le basketball avant de s’orienter vers le catch. Catcheuse ayant déjà signé pour la WWE, elle a cependant assez peu d’expérience sur les rings et avait d’ailleurs tenté d’être candidate à la dernière édition de WWE Tough Enough. D’une taille très supérieure à la moyenne, elle est également passée par une école de journalisme. Sans réelle expérience sur le ring en dehors des house shows NXT qu’elle accumule depuis sa signature, elle possède au moins la chance de débuter le tournoi face à une catcheuse qui n’a que peu d’expérience elle aussi. Cependant, la suite risque d’être bien plus compliquée.
Chance de victoire : 20%

Rhea Ripley

A seulement 21 ans, elle est une des plus jeunes participantes mais également une des candidates sérieuses à la victoire finale. Bien plus connue sur le circuit indépendant sous le nom de Demi Bennett, elle est une des phénomènes du circuit indépendant australien. Ancienne joueuse de football, elle a depuis combattu un peu partout dans le monde, et notamment au Japon, progressant à vitesse grand V. Alors qu’elle a débuté le catch à 16 ans, elle est maintenant sous contrat avec la WWE et devrait distribuer de nombreux kicks et dropkicks lors du tournoi. Le tableau lui est favorable au moins jusqu’en quarts de finale, et rien ne lui interdit de rêver d’aller plus loin en démolissant les obstacles sur sa route.
Chance de victoire : 85%

Taynara Conti

Ceinture noire de judo et ceinture bleue de jiu-jitsu, la jeune brésilienne n’a cependant que très peu d’expérience dans le catch, bien qu’elle s’entraine depuis maintenant 2 ans au WWE Performance Center. Celle qui a obtenue sa qualification au tournoi en battant Vanessa Borne lors d’un show NXT va sans aucun doute vouloir faire mieux que l’an dernier, si ce ne sera pas simple pour la native de Rio de Janeiro, elle devrait cependant être capable de passer le premier tour face à une catcheuse qui débute depuis peu dans le catch.
Chance de victoire : 25%

Tegan Nox

Jeune phénomène de 23 ans, celle qui est davantage connue sous le nom de Nixon Newell est une des favorites du tournoi. Sous contrat avec la WWE depuis environ un an, elle possède un style très rapide, avec beaucoup de prise de risque, ce qui lui a valu une grave blessure l’an dernier, la privant de la première édition du Mae Young Classic. C’est donc avec beaucoup d’ambition qu’elle arrive dans cette seconde édition dans la peau d’une favorite. Celle que l’on surnomme la « Girl with the Shiniest Wizard » est capable de frapper depuis n’importe quel endroit du ring et est sans conteste l’un des plus grands talents féminins actuellement sous contrat avec la WWE, celle qui a vaincu Joey Ryan pour un titre de la DDT est en effet capable de voler la vedette seulement avec ses performances sur le ring. Elle vise tout simplement la victoire finale, qui est à sa portée.
Chance de victoire : 90%

Toni Storm

C'est l'une des trois grandes favorites du tournoi. L’australienne de seulement 22 ans et aux 8 années de carrière est déjà une valeure sûre de la scène féminine mondiale. Toute première championne de la Progress, c’est surtout ses performances au Japon et à la Stardom qui marque les esprits. Deux titres différents au sein de la fédération nippone, deux tournois remportés en 2017 et MVP de la fédération cette même année, elle mélange à la fois le style japonais à l’anglais pour un cocktail détonnant. Rapidement hissée au sommet des diverses fédérations dans lesquelles elle combat, il semblerait que le ciel soit sa seule limite et elle peut donc elle aussi viser rien d’autre que la victoire finale dans ce tournoi.
Chance de victoire : 90%

Vanessa Kraven

Celle qui est parfois surnommée La Montagne est sans nul doute une des compétitrices les plus imposantes physiquement dans ce tournoi. Mais la Québécoise est aussi très capée avec des expériences autant sur le continent américain qu’au Japon. Cette catcheuse n’a pas peur d’aller au contact, puisqu’elle était déjà la seule femme à aller au contact avec des hommes lors de matchs de football américain. Première femme à jouer au baseball dans sa ligue de district, elle compte bien imposer sa force et son physique pour faire plier ses adversaires. Championne par équipe à la SHIMMER avec Tessa Blanchard, actuelle championne Intercontinental à NCW Femmes Fatales, elle est capable de se hisser jusqu’en quarts de finale.
Chance de victoire : 50%

Xia Brookside

Si vous cherchiez la plus jeune catcheuse de la compétition, c’est elle. A seulement 19 ans, elle possède 3 ans d’expériences à travers le monde. Fille du catcheur Robbie Brookside, elle peut compter sur ses nombreux passages à la Stardom au Japon et ses nombreuses expériences en Angleterre et aux Etats-Unis pour se défaire de ses adversaires lors du tournoi. Si elle a déjà réussi à vaincre de prestigieuses adversaires, telles Toni Storm ou Kay Lee Ray, sur ses terres natales, elle ne pourra plus compter sur l’effet de surprise lors du tournoi et devrait avoir bien du mal à passer le premier tour face à une des favorites à la victoire finale, Io Shirai.
Chance de victoire : 20%

Xia Li

Toute première chinoise à combattre sur un ring de la WWE, elle n’avait pas d’expérience dans le catch avant ses débuts lors du premier Mae Young Classic. Si elle enchaîne depuis les matchs lors des house shows NXT, elle possède également une expérience dans les MMA et le monde du fitness. Elle a surtout participé aux championnats mondiaux de wushu, un art martial chinois. Son objectif cette année sera donc de faire mieux que l’an dernier, où elle avait été éliminée dès le premier tour. Si une qualification est à sa portée, le second tour risque cependant d’être encore une marche bien trop haute pour cette jeune catcheuse.
Chance de victoire : 25%

Zatara

Connue avant tout pour son style très agressif, cette jeune chilienne aux 10 ans d’expérience sera une des catcheuses les plus rugueuses du tournoi. La Luchadora plus connue sous le nom de Tifanny dans son pays multiplie les titres au Chili et compte bien se faire un nom sur le territoire américain grâce à ce tournoi. Spécialiste des knee strike, elle va cependant devoir faire face à une prétendante à la victoire finale dès le premier tour : Tegan Nox.
Chance de victoire : 40%

Zeuxis

Mexicaine avec plus de 10 ans d’expérience, elle est l’actuelle Reine CMLL International Champion ainsi que la détentrice du titre G21 Women. Autant dire qu’il s’agit d’une adversaire à ne pas prendre à la légère. Multiple championne à la CMLL, la Diosa Guerrera ne retient pas sa force sur le ring et ses adversaires doivent aussi bien se méfier de ses coups violents que de ses attaques aériennes. Celle qui a vaincu et retiré le masque de Princesa Sugehit, ancienne participante au Mae Young Classic l’an dernier, possède cependant un tableau difficile puisqu’elle pourrait rencontrer une des favorites de la compétition, Io Shirai, dès le deuxième tour. Cependant, elle pourrait également aller très loin en cas de victoire lors de ce match.
Chance de victoire : 45%


 Recommandé pour vous

 

Participant(s) à cette conversation

  1. Commentaire(s) (2)

  2. Ajouter le vôtre

Commentaire(s) (2)

This comment was minimized by the moderator on the site

Bravo et merci au rédacteur pour ces introductions de qualité, ça a pas du être facile pour un sujet qui en plus n'intéresse pas tout le monde.
Des stats un peu plus réalistes:
La maudite -∞%: Devi(Kaitlyn T1/Yim T2/Storm T3/Satomura-Martinez T4/Shirai T5)
Les bouche-trous donc 0%: Evers, Kraven
Groupe de Shirai donc 0% : Monroe, Purrazzo, Dawn, Q, Kelly, Jenkins, Matthews, Gonzalez, Ripley, Nox, Brookside, Li, Zatara, Zeuxis
Les inexpérimentées donc 0,1%: Elaban, Catanzaro, Conti, Lane,...

Bravo et merci au rédacteur pour ces introductions de qualité, ça a pas du être facile pour un sujet qui en plus n'intéresse pas tout le monde.
Des stats un peu plus réalistes:
La maudite -∞%: Devi(Kaitlyn T1/Yim T2/Storm T3/Satomura-Martinez T4/Shirai T5)
Les bouche-trous donc 0%: Evers, Kraven
Groupe de Shirai donc 0% : Monroe, Purrazzo, Dawn, Q, Kelly, Jenkins, Matthews, Gonzalez, Ripley, Nox, Brookside, Li, Zatara, Zeuxis
Les inexpérimentées donc 0,1%: Elaban, Catanzaro, Conti, Lane, Kelly
Les sacrifiées contre des meilleures à cause du tirage/ là pour hype uniquement donc 1%: Kay(Yim T1), Rayne(Martinez T1), Matsumoto(Storm T2), Jinny(Storm T1),Kaitlyn(Devi T1/Yim T2), Satomura(Martinez T2/Storm-Yim T4/Shirai T5)
Martinez: palmarès, réputation et débuts possibles mais vs Satomura, Storm/Yim et Shirai 12,5%
Yim: grand espoir féminin et modèle mais vs Storm, Satomura/Martinez et Shirai 12,5%
Storm: une des favorites de la WWE et du public mais vs Yim, Satomura/Martinez et Shirai 12,5%
Shirai: talent le plus recherché du catch féminin, finaliste, win vs Satomura, pas sûr vs Storm/Yim/Martinez 75%

Lire la suite
This comment was minimized by the moderator on the site

Merci très bon article de Kev1theGame

Il n'y a aucun commentaire de publié ici pour l'instant.

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2019 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche