Newz



Newz

Eric Bishoff pense que le manque de storylines sur le long terme fait beaucoup de mal à la WWE

 

Lors du dernier épisode de son podcast 83 Weeks, Eric Bischoff nous a parlé du fonctionnement de la WWE pour les storylines lorsqu’il y avait son retour en 2019 et du manque d’histoires sur le long terme pour la fédération.

 
 

Il nous dit : 

 

“Je vais être honnête, je ne suis pas sûr que quelqu'un ait vraiment, à ce stade, une histoire de trois ou six mois verrouillés. Je sais que lorsque j'étais à la WWE, il y a deux ou trois ans, ce n'était pas du tout le cas, c'était plutôt de semaine en semaine, quoi qu'on en dise. 

Je ne sais pas comment c'est à l'AEW parce que je n'y suis pas, mais il y a 24 mois à peine, j'étais en plein dedans à la WWE. Il n'y avait pas de storylines sur trois ou six mois, je peux vous l'assurer. 

Peut-être que cela a changé, je l'espère, et je pense que vous devez avoir un bon plan, un plan de trois mois, un plan de six mois, si vous pouvez avoir un an, c'est génial.

Mais il faut aussi être assez flexible et consacrer assez de temps à comprendre le public, et non les audiences, ni même les quarts d'heure.

Cela ne vous dit rien (en parlant des audiences), cela ne vous dit pas ce que le public pense ou ressent et il n'y a qu'une seule façon de le savoir, c'est d'être sur le terrain avec le public. J'espère qu'il y a des plans à trois et six mois et si c'est le cas, j'espère qu’ils font aussi attention à la réaction du public.”

 

Eric Bischoff nous dit que lorsqu’il a fait son retour à la WWE, pour être le directeur exécutif de SmackDown, la fédération ne travaillait pas avec des storylines sur le long terme (3 à 6 mois) mais plutôt sur le très très court terme car c'était de semaine en semaine, ce qui est très juste pour pouvoir travailler quoi que ce soit. 

La WWE veut sans doute quelque chose qui fonctionne dans l'immédiat pour pouvoir ensuite y réfléchir un peu plus sur le long terme plutôt que d’envisager une histoire sur plusieurs mois dès le début et laisser le temps à l'histoire de s’installer.

Crédit photo : AEW


 Recommandé pour vous

Ils ont partagé leur avis

  1. Commentaire(s) (4)

  2. Ajoute le tien
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

Autant je n'ai jamais été très fan de Bischoff, ça me paraît difficile de lui donner tort sur ce point

LordOfDarkness
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

Facile a dire mais quand tu voie que aujourd'hui des que 2 personnage fond plus de 2 combat les gens disent mais c'est trop long faut passer a autre chose comment tu peu faire une storyline sur le long terme

Maverickd
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

Le problème c'est que les combats on lieu semaine, après semaine, après semaine. Dans une rivalité de deux mois, si on a six combats entre les deux mêmes personnes c'est trop.

metalkev64
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

C'est assez vrai mais c'est peut-être aussi parce que, lorsqu'il y a des rivalités, il n'y a plus d'intervention.
Quand Y entre en rivalité avec Z, on ne voit pas A, D, ou G dedans. Il n'y a que rarement des croisements de rivalités, et ça reste, en plus, trop prévisible.

Pas de match pour décider de spécification, très peu, trop peu, de match avec des spécification (90 % des matchs à la WWE sont maintenant des matchs simples :: on n'a plus de match en cage, HiaC, de l'échelle, de table...

C'est assez vrai mais c'est peut-être aussi parce que, lorsqu'il y a des rivalités, il n'y a plus d'intervention.
Quand Y entre en rivalité avec Z, on ne voit pas A, D, ou G dedans. Il n'y a que rarement des croisements de rivalités, et ça reste, en plus, trop prévisible.

Pas de match pour décider de spécification, très peu, trop peu, de match avec des spécification (90 % des matchs à la WWE sont maintenant des matchs simples :: on n'a plus de match en cage, HiaC, de l'échelle, de table sans disqualification que lors de PPV.
On ne voit plus de beat the clock challenge, plus de tournoi pour déterminer le challenger n°1...
Pire : on voit des perdants devenir challenger n°1...


Bref, ce qui est reproché est le manque de vision, de préparation de la WWE qui fait ses rivalités sur 1 show, sans vision sur les suivants.

De plus, avoir une vision à long terme, c'est aussi préparer les catcheurs à ce genre de chose. Quand tu rendais un Umaga indestructible, ce n'était pas pour qu'il finisse à la trappe mais en prévision d'un futur match de championnat. Quand tu lançais la promotion d'un catcheur c'était pour ça, pas pour rien.
Dans les années 2 000, au début du Road to WM, les scénaristes savaient non seulement les matchs qu'il y aurait à WM mais aussi les spécificités de tous ces matchs ! Plus maintenant.

Lire la suite
Aradorn
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?
Encore plus: | |

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2021 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche