Newz WWE



Newz

Sami Zayn confirme avoir re-signé avec la WWE et il explique pourquoi

 

On vous parlait ces dernières semaines de Sami Zayn qui avait re-signé avec la WWE d'après les rumeurs. Récemment interviewé lors du podcast "Les Anti-Pods de la lutte", le catcheur canadien a confirmé qu'il restait dans la fédération pendant encore quelques années et il explique être très heureux à la WWE.

 
 

Voici ce que déclare Sami Zayn dans la langue de Molière :

 

<< Oui, c’est vrai. Honnêtement, je ne sais pas comment le monde sur internet trouve ces informations, mais oui, c’est vrai, je viens juste de signer pour quelques années et je suis vraiment content ! >>

 

Sami Zayn explique ensuite que son contrat arrivait à sa fin, il voulait rester à la WWE et la compagnie de Vince McMahon voulait le garder. Il se dit content de son rôle actuel et aborde aussi un sujet qui fait grand bruit sur les réseaux sociaux en donnant son point de vue : les Superstars sont-elles heureuses à la WWE ?

 

<< Mon contrat était presque fini, ils étaient intéressés à ce que je reste, je voulais rester et ce n’était pas plus compliqué que ça. Ce n’est pas la première fois que je le dis, mais je suis vraiment content de mon rôle avec la compagnie ces dernières années, en particulier la dernière année, année et demie. Je fais le meilleur travail de ma carrière, surtout en termes de mon personnage.

Je ne sais pas pourquoi du monde était vraiment surpris. Le monde a une idée dans leur tête que tout le monde à la WWE n’est pas content d’être là, n’est pas content de leur rôle, veut plus ou se sent oppressé ou je ne sais pas quoi. Pour moi, je suis vraiment content de mon rôle et j’ai hâte de voir ce que je vais pouvoir faire dans les prochaines années. >>

Crédit photo : WWE


 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?
Encore plus: |

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2022 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche