L'Aventure WM



[#AventureWM] WWE Hall of Fame 2018 !

 

 

Informations utiles sur le WWE Hall of Fame 2018 !


- La cérémonie du Hall of Fame aura lieu le vendredi 6 avril 2018.

- Diffusion : Sur le WWE Network à partir de 1H Paris ou 19H Montréal avec le tapis rouge et la cérémonie commence à 2H Paris ou 20H Montréal. Le résumé sera disponible sur Catch-Newz EN LIVE.

 

Classe du Hall Of Fame 2018 !


La première personne intronisée au Hall of Fame 2018 est… Goldberg !

Sera introduit par : Paul Heyman

WWE Hall of Fame 2018 Goldberg

 

Il avait pour habitude de sortir son célèbre “What’s next?” et bien nous savons maintenant quelle est sa prochaine étape, puisque Goldberg sera en effet intronisé au Hall of Fame de la WWE lors de la prochain édition de WrestleMania. Une place méritée de par sa carrière. Adoré ou détesté, il faut dire que Goldberg laissait rarement indifférent.

Pourtant tout à commencer loin des rings de catch puisqu’il a commencé sa carrière sportive via le football américain, et ira même jusqu’à jouer 14 matchs de NFL passant notamment au sein des Los Angeles Rams et des Atlanta Falcons avant de terminer sa carrière en 1995 chez les Carolina Panthers, équipe dans laquelle il ne jouera d’ailleurs jamais.

Il se mit alors à s’entrainer, autant au soulevé de poids qu’aux MMA, et fini par être repéré par Lex Luger et Sting, qui lui conseillent alors de tenter sa chance dans le catch. Et il faut dire qu’il fera bien plus que simplement y tenter sa chance. Il débutera à la WCW en 1997 et enchainera une incroyable série de 173 matchs sans défaite, bien que ce chiffre soit grandement faussé et gonflé par la WCW. Bien qu’en réalité plus courte, il capturera tout de même durant cette série un titre des Etats-Unis ainsi que le titre mondial de la WCW. Il battra également de nombreuses légendes telles que Hulk Hogan, Mr Perfect ou encore Diamond Dallas Page.

Egalement acteur dans plusieurs films, celui qui est connu également pour l’intensité qu’il met dans ses spears devient rapidement une grande star, et traverse même l’océan après la fermeture de la WCW en 2001. Il passera en effet sur les rings japonais de la All Japan Pro Wrestling et de la W-1 où il continua de remporter ses matchs.

Il quitte le pays du soleil levant en 2003 et signe un contrat d’un an seulement avec la WWE, où il entre immédiatement en rivalité avec une autre grande star de l’époque, The Rock. Mais le Great One ne fut qu’une étape de plus à passer pour Goldberg, qui enchaina avec d’autres stars de l’époque tels que Chris Jericho ou encore Triple H et l’Evolution, contre qui il remporta le titre de champion du monde poids lourds. Il terminera son contrat à WrestleMania XX lors d’un match controversé, face à Brock Lesnar. Les deux hommes seront en effet sifflés par les fans du Madison Square Garden puisque l’on savait à l’avance que les deux hommes comptaient quitter la WWE après le show. Stone Cold Steve Austin, arbitre du match, portera d’ailleurs un Stunner sur les deux hommes une fois le match terminé.

Après son départ de la WWE, Goldberg mettra un terme à sa carrière et ne fera que deux apparitions et autant de spear en 2015, à la Legends of Wrestling. Cependant dans le monde du catch, rien n’est toujours gravé dans le marbre et Goldberg reviendra bien en action en 2016, soit 12 ans après son départ des rings…

Et c’est bien sur à la WWE qu’il revient, pour répondre au défi de Brock Lesnar, son dernier adversaire. Après avoir mit une raclé au champion, il devient champion de la WWE mais l’histoire entre Lesnar et Goldberg n’était pas terminé et un autre match à WrestleMania aura lieu entre les deux adversaires, qui sera conclu cette fois par une victoire de Brock Lesnar. Il apparait ensuite lors du Raw suivant, laissant planer le doute sur le fait qu’il puisse revenir une nouvelle fois ou non. En tout cas une chose est sur, il apparaitra de nouveau en 2018 sur les écrans de la WWE lors de son intronisation au Hall of Fame.

 -------------------

La deuxième personne intronisée au Hall of Fame 2018 est une équipe, à savoir… The Dudley Boyz !

Seront introduits par : Edge et Christian

Préparez les tables car le Hall of Fame vient de virer dans l’extrême. C’est en effet une équipe de renom qui vient d’être annoncée comme prochain intronisé au sein du Temple de la renommée, à savoir les Dudley Boyz. Cette équipe également connue sous le nom de Team 3D est bien entendu composée de Bubba Ray Dudley et de D-Von Dudley.

Tout commence pour eux en 1996, dans la célèbre ECW. Ils font alors partie de la Dudley Family et s’imposent rapidement comme une équipe incontournable. Ils affrontent alors des équipes telles que Public Enemy, The Eliminators ou encore The Pitbulls. Au sein de l’ECW, les Dudleyz s’imposent parmi les principaux heels de la fédération, pouvant déchainer les foules de par leurs promos micro en main. Mais ils étaient tout aussi dangereux sur le ring, où ils se spécialisent rapidement dans le fait de faire passer leurs adversaires à travers une table, dans une prise qui deviendra très vite populaire sous le nom de 3D. Ils quitteront la ECW en 1999 après avoir remporté pas moins de 8 fois les titres par équipes !

Direction alors la WWE, où ils changent certes de look mais certainement pas de style, emportant au passage leurs tables fétiches avec eux. Ils se spécialisent d’ailleurs une nouvelle fois dans ce genre de match extrême et marqueront l’histoire en participant au tout premier TLC match par équipes, suite à leurs rivalités avec les Hardy Boyz ainsi qu’Edge & Christian. Les TLC de ces 3 équipes, que ce soit à SummerSlam 2000 ou à WrestleMania 17 resteront dans l’histoire et dans les mémoires de toutes les personnes les ayant vus. Ils quitteront ensuite la WWE en 2005, avec plus de 10 autres titres par équipes.

Ils débarquent à la TNA, sous le nom de Team 3D. Ils participeront à de nombreuses rivalités comme face à LAX, America’s Most Wanted, MotorCity MachineGuns ou encore la Team Canada. Ils y remporteront trois nouveaux titres par équipes, intégreront les Aces and Eights et seront même intronisé au Hall of Fame de la TNA en 2014.

Les Dudleyz font également un passage au Japon, principalement à la AJPW. Ils remporteront également les titres par équipes de la HUSTLE. Ils feront leurs retour en 2015 pour affronter une nouvelle génération d’équipes tels que New Day ou encore les Usos. Ils quitteront alors les rings en 2016, se contentant alors de quelques apparitions ici et là.

C’est au final une équipe qui a réussie à s’imposer, elle et son style, partout où elle est passée qui va logiquement être intronisée au Hall of Fame de la WWE, un endroit où les Dudley Boyz y ont parfaitement leur place. Il faut dire qu’avec plus de 25 titres par équipes toutes fédérations confondues, difficile de rivaliser avec cette équipe légendaire. Les Dudleyz sont d’ailleurs les tous premiers à avoir détenus au moins une fois les titres par équipes de la WWE, la WCW, la ECW et la TNA.

 -------------------

La troisième personne intronisée au Hall of Fame 2018 est… Ivory !

Sera introduite par : Molly Holly

Chaque année, au moins une femme est intronisée au Hall of Fame de la WWE, et c’est une sacrée (bonne) surprise cette année avec la présence de Ivory ! Il faut dire que l’ancienne cheerleader des Los Angeles Express a su se faire un nom dans le monde du catch, tout comme elle y a remportée des titres.

Tout débute pour elle dans les années 80 où après avoir travaillée pour la marque de cosmétique Revlon, elle est retenue pour intégrer la Gorgeous Ladies of Wrestling, un show devenu bien plus connu des fans dernièrement grâce à la série GLOW sur Netflix. Après un entrainement de six semaines, elle y combat alors sous le nom de Tina Ferrari, fera équipe avec une certaine Ashley au sein des T&A et parviendra même plus tard à remporter le titre de la GLOW. Elle quittera alors le show et le monde du catch en général après quelques apparitions sur le circuit indépendants au début des années 90.

C’est bien des années plus tard qu’elle reviendra dans le catch, puisqu’elle arrivera à la WWE en 1999 en tant que manageuse du duo formé par Mark Henry et D’Lo Brown et elle prendra alors le nom de Ivory. Elle entrera alors en rivalité avec Jeff Jarrett, Owen Hart et Debra et parviendra peu de temps après son arrivée à vaincre Debra pour le titre féminin de la WWE. Elle remportera d’ailleurs ce titre une seconde fois face à Fabulous Moolah, qui lui avait prise le titre juste avant.

Arrive alors la période culminante de l’Attitude Era, et c’est à ce moment qu’Ivory entre dans le groupe Right to Censor, changeant radicalement de look et de comportement. Elle en profitera également pour remporter une troisième fois le titre féminin en battant Lita, Trish Stratus et Jacqueline dans un match à quatre en 2000. Au sein de Right to Censor elle entrera également en rivalité avec Chyna, face à qui elle finira par perdre son titre.

Si Right to Censor se termine en 2001, Ivory poursuit sa carrière à la WWE, rejoignant l’Alliance et accompagnant quelques temps Lance Storm. A partir de 2002 elle sera également coach de WWE Tough Enough pendant 2 saisons. Elle aura également des rivalités du côté de Smackdown, notamment face aux vainqueurs de la saison 2 de Tough Enough. Elle tentera également de remporter un quatrième titre jusqu’à son départ en 2005, en vain. Celle qui coachera également à la OVW décide en effet en 2005 de ne pas renouveler son contrat avec la WWE.

Elle fera alors quelques apparitions sur le circuit indépendant où elle croisera, lors de match de championnat, la route de jeune catcheuse alors peu connue du grand public, tel que Nattie Neidhart (Natalya) ou encore Rebecca Knox (Becky Lynch). En 2011, Ivory fait une apparition à la WSU, pour les 4 ans de la fédération, où elle y sera intronisée au Hall of Fame, aidant au passage Sassy Stephie à remporter le titre Spirit de la fédération.

Celle qui a prit sa retraite des rings en 2006 n’était au départ pas vraiment destinée au monde du catch mais elle a s’y imposer et ça ne fait aucun doute que de nombreux fans se souviennent d’elle et que sa place au Hall of Fame n’est pas imméritée. Loin des rings, elle dédit maintenant une grande partie de son temps à la cause animale.

 -------------------

La quatrième personne intronisée au Hall of Fame 2018 est… Jeff Jarrett !

Sera introduit par : Road Dogg

Jeff Jarrett WWE HoF

C’est une sacré bonne surprise que de voir Jeff Jarrett intronisé au Hall of Fame de la WWE. Ce catcheur de troisième génération mérite cependant sa place, autant de part ses titres que par ce qu’il a accompli dans le business en général.

Tout début pour lui en 1986, où il fait ses débuts sur les rings. D’abord arbitre, il commence sa carrière de catcheur à 18 ans et croisera la route durant ses 7 années sur le circuit indépendant des personnes comme Jerry Lawler ou encore Nick Bockwinkel. Il passera de l’AWA au Japon, de Porto Rico à la WCCW, ou encore à la USWA, jusqu’à sa signature à la WWE,en 1993. Il y ramène également sa country de Nashville et lance également sa catchphrase qui deviendra célèbre, le « Ain’t I great ? ». Il parviendra lors des années suivantes à remporter trois fois le titre Intercontinental, dont une avec l’aide de Road Dogg, et sera en rivalité avec Razor Ramon avant de perdre son dernier titre face à Shawn Michaels. C’est durant cette période à la WWE qu’il lancera également sa fameuse chanson « With my baby tonight ». Cependant, Double J quittera la WWE peu de temps après, en 1996. L’occasion pour la WWE de révéler que c’était Road Dogg qui chantait la chanson, Jarrett ne faisant qu’un playback.

Double J est cependant loin d’en avoir fini avec le catch puisqu’il part du côté de la WCW devenant par l’occasion une des rares superstars pouvant se vanter d’avoir fait parti du légendaire clan des Four Horsemen. Durant ses deux années à la WCW, Jeff Jarrett remportera par ailleurs le titre des Etats-Unis des mains de Dean Malenko. Il reviendra alors à la WWE fin 1997, où il en profitera pour critique à la fois le president de la WCW mais aussi celui de la WWE. Il change alors de comportement et de look, fait parti de l’invasion de la NWA mais allume toujours ses adversaires à coup de guitare, geste maintenant très populaire. Il parviendra à remporter les titres par équipes aux côtés d’Owen Hart tout comme il remportera également les titres Européen et Intercontinental.

1999 est synonyme pour Jeff Jarrett de retour à la WCW où il franchira un nouveau cap. En effet il parviendra à vaincre Diamond Dallas Page et remporter le titre mondial de la WCW. Il entrera ensuite en rivalité avec de grands noms du catch tels que Ric Flair, Booker T, Sting et tant d’autres, parvenant même à ajouter trois autres titres mondial de la WCW à son palmarès ! Il restera d’ailleurs à la WCW jusqu’au rachat de cette dernière par la WWE jusqu’en 2001. L’occasion pour Jeff Jarrett de tenter une nouvelle aventure bien connue de tous.

En effet, en 2002 Jeff Jarrett créé une toute nouvelle fédération à l’ambition débordante : la TNA. Au sein de sa fédération, où il officiera autant comme dirigeant que comme catcheur, Jeff Jarrett ajoutera de nombreux titres à son palmarès, permettra de lancer des catcheurs pour la première fois à la télévision tels que Bobby Roode, AJ Styles ou encore Eric Young. Il remportera pour la première fois le titre de la NWA face à Ron Killings (R-Truth) et remportera le tout premier King of the Mountain Match de la fédération, et en prendra même le surnom. L’ancien membre des Immortals restera jusqu’en 2014 à la TNA après 6 titres de la NWA et sera logiquement intégré au Hall of Fame de la fédération.

Double J fait alors un tour au Mexique, à la AAA, où il avait d’ailleurs déjà combattu alors qu’il était toujours à la TNA. Il y remportera le Rey de Reyes ainsi que le Mega Championship. Il tentera également de fonder une nouvelle fédération, la GFW. Il en fera d’ailleurs la promotion lors de son retour à la TNA, avec sa femme Karen, en 2015. Il remportera titre le King of the Mountain avant de repartir. En 2017 la TNA rachète la GFW de Jeff Jarrett qui revient donc à Impact Wrestling, maintenant propriété d’Anthem Sports & Entertainments. Il quittera la fédération fin 2017.

Avec pas moins de 4 titres de la WCW, 3 titres des Etats-Unis, 6 titres Intercontinental , 6 titres NWA-TNA, de nombreux coups de guitare ou la création de la TNA et ce qu’elle a apporté au business, il va de soit qu’il est logique que Jeff Jarrett soit intronisé cette année au Hall of Fame de la WWE.

 -------------------

La cinquième personne intronisée au Hall of Fame 2018 est… Hillbilly Jim !

Sera introduit par : Jimmy Hart

Chaque année nous avons ce catcheur qui n’a pas forcément un grand palmarès, qui n’a pas établi de record ou autres choses exceptionnelles, mais qui a su marquer les fans de sa présence. Cette année c’est au tour de Hillbilly Jim d’obtenir cette place au Hall of Fame de la WWE. Il faut dire que celui qui officie maintenant à la radio à son marquer son passage à la WWE de par son personnage et sa présence.

Tout débute pour lui en 1975 sous le nom de Harley Davidson. Comme ce surnom l’indique très fortement, il jouait un personnage de biker, notamment sur le territoire de Memphis au sein de la CWA. Il forme également une équipe populaire à l’époque avec Roger Smith, au sein des Dirty Rhodes. C’est ensuite 9 ans plus tard qu’il arrive à la WWE, fin 1984. D’abord dans le public, en tant que Big Jim. Apparaissant régulièrement sur les écrans, une série de vidéo nous le montrant s’entrainer avec Hulk Hogan est diffusée puis il prend alors le nom de Hillbilly Jim.

Avec ce look si atypique il tarde pas à attirer l’attention et utilise sa force et son gabarit pour prendre le dessus sur ses adversaires pour les faire abandonner avec sa prise fétiche, le Bear Hug. Une blessure arrive cependant rapidement dans sa carrière, qui marque un petit coup d’arrêt. Il nous présente ensuite sa famille à l’écran, à savoir Oncle Elmer, Cousin Junior et Cousin Luke. Ce groupe de paysan souriant conquit les fans et Hillbilly Jim fini par obtenir un match par équipe lors de WrestleMania III, match dont l’image marquante verra un de ses partenaires, Little Beaver, se prendre un splash par King Kong Bundy.

Hillbilly Jim poursuit alors sa carrière à la WWE jusqu’en 1990 avant de quitter les rings. Sans titre certe, sans moment majeur non plus, mais avec une belle popularité. Il continue cependant de travailler avec la WWE durant les années 90 en présentant le Prime Time Wrestling et devient également manager de ses cousins, Henry et Phineas, lors de leur conquête des titres par équipes. Il reviendra finalement en action sur les rings lors de la Gimmick Battle Royal de WrestleMania 17.

Celui qu’on a revu sur le WWE Network en 2014 lors de l’émission Legends House sera sans nul doute une des attractions lors de la cérémonie du Hall of Fame et rentre parfaitement dans cette place laissé aux catcheurs ayant marqué les fans de par leur personnage et présence.

 -------------------

La sixième personne intronisée au Hall of Fame 2018 est… Mark Henry !

Sera introduit par : Big Show

Le dernier membre a être annoncé pour la prochaine édition du Hall of Fame est quelqu’un qu’on a prit l’habitude de voir sur nos écrans depuis de nombreuses années et il y a encore peu de temps : Mark Henry. Celui qui aimait faire entrer ses adversaires dans le Hall of Pain va en effet entrer dans un temple bien différent.

Mais au début de son histoire avec le sport de haut niveau, ce n’est pas vers le catch qu’il s’oriente mais vers l’haltérophilie. Il bat alors des records au sein de son école et participe même aux Jeux Olympiques de 1992, avant de gagner un an plus tard les médailles d’or, d’argent et de bronze aux Jeux Pan-Américain de 1993. Sa force incroyable attire l’œil de la WWE, avec qui le World’s Strongest Man fini par signer en 1996. Il participera tout de même aux Jeux Olympiques cette même année, puis effectuera ses débuts sur les rings avec une victoire face à Jerry Lawler.

Il rejoint ensuite assez rapidement la Nation of Domination, aux côtés du Rock, et devient en pleine Attitude Era celui qui sera surnommé « Sexual Chocolate ». Il n’oubliera cependant pas d’où il vient puisqu’en même temps que ses performances sur les rings de la WWE il participe également à d’autres compétitions, et parvient par exemple à remporter le Arnold Strongman Classic en 2002. Il prouve ainsi une nouvelle fois sa force et le fait que son surnom de World’s Strongest Man est loin d’être volé.

Sa force justement, il la lâche régulièrement sur ses adversaires et détruit ainsi de nombreux catcheurs osant se mettre sur son chemin, s’en prenant notamment à des personnes tels que Kurt Angle, Rey Mysterio ou encore l’Undertaker avec qui il entre en rivalité. Il fera également un tour du côté de la ECW, ressuscitée par la WWE durant quelques années, où il parviendra d’ailleurs à remporter le titre majeur de ce show en battant Kane et le Big Show. Il retourne ensuite à Smackdown où il commence à annoncer que son goût pour la destruction à un but, faire entre ses adversaires dans le Hall of Pain.

Cette volonté et cette rage de réussir permet à Mark Henry d’obtenir de nombreux succès, dont le plus prestigieux est sans nul doute son règne de champion du monde poids lourds, titre qu’il a remporté en battant Randy Orton en 2011. Après plus de 20 ans sur les rings, de nombreuses rumeurs ont couru sur son possible départ en retraite, notamment en 2013 où il déclara après une attaque sur John Cena qu’il en avait encore beaucoup sous le coude pour partir maintenant.

Il poursuivra ainsi jusqu’à WrestleMania 33 où il commença alors un tout nouveau rôle pour lui, celui de mentor et de dénicheur de talent. C’est ainsi qu’il prépara de nombreuses personnes à affronter les rings de la WWE telles que Braun Strowman, Baron Corbin, Apollo Crews ou encore Bianca Belair. Ainsi, pour tout ce qu’il a fait sur les rings et ce qu’il continuera à apporter à ce business en dehors, il ne fait aucun doute que son intronisation au Hall of Fame est plus que mérité pour l’homme le plus fort du monde.

 -------------------

La célébrité intronisée au Hall of Fame 2018 est… Kid Rock !

C’est devenu une habitude, nous avons chaque années une célébrité intronisée au Hall of Fame de la WWE. Cette année c’est au tour du chanteur Kid Rock d’avoir ce privilège. Celui qui a part exemple reprit la chanson « Legs » des ZZ Top pour créer la musique d’entrée de Stacy Keibler est déjà apparu à plusieurs reprises à la WWE.

Sa chanson « New Orleans » que l’ont entendra sans nul doute à plusieurs reprises lors du WrestleMania Weekend n’est en effet qu’une petite partie de ce qu’il a fait à la WWE. Celui dont la carrière à décollée à la fin des années 90 avec des titres tels que « Bawitdaba » et « Cowboy » a vendu plus de 26 millions d’albums durant sa longue carrière musical, mélangeant habillement le rap, le rock et la country.

Pour en revenir à la WWE, il a créé de nombreuses musiques pour la compagnie, notamment pour de très nombreux pay-per-views avec des titres comme « Cocky » ou encore « All Summer Long ». Mais il a également été derrière plusieurs thèmes de superstars, tels que « American Bad Ass » pour l’Undertaker ou bien « Legs » pour Stacy Keibler. Enfin, il s’est également produit sur la scène de la WWE à plusieurs reprises, autant à Raw en 2000, au Tribute to the Troops 2012 jusqu’au 25ème anniversaire de WrestleMania.

C’est donc pour toutes ces choses que la WWE a choisi Kid Rock comme célébrité à introniser lors de cette nouvelle édition du Hall of Fame.

  -------------------

Le Warrior Award 2018 sera décerné à… Jarrius "JJ" Robertson !

C’est devenu une habitude, chaque année nous avons le Warrior Award qui est remit à une personne lors de la cérémonie du Hall of Fame. Cette année c’est le jeune Jarrius « JJ » Robertson qui recevra cette récompense récompensant les personnes ayant fait preuve d’une grande persévérance et courage face aux difficultés.

Ce trophée, donné comme toujours par Dana Warrior, la femme de l’Ultimate Warrior, sera donc donné à Robertson, âgé de 15 ans. Ce fan de la WWE victime d’une maladie chronique rare a survécu à une double transplantation du foie et une douzaine d’interventions chirurgicales. Il a depuis tenté de convaincre les gens de l’importance d’être donneur d’organe et, avant la WWE, il a déjà reçu les honneurs des New Orleans Saints (NFL), de la NBA et a obtenu le Jimmy V Perseverance Award lors des ESPYS 2017.

En plus de ce trophée, la WWE fera également un don de 25 000$ à l’association de Jarrius Robertson à la Ochsner Health System.

 

 


 

Participant(s) à cette conversation

  1. Commentaire(s) (3)

  2. Ajouter le vôtre

Commentaire(s) (3)

This comment was minimized by the moderator on the site

Je tiens à signaler à la rédaction de Catch Newz que les Dudley Boyz viennent d'être annoncés sur la liste des personnes introduits au Hall of Fame 2018
allez voir cette vidéo pour ceux qui veulent voir l'info : ****s://***.http://youtube.com/watch?v=vhwYpwYQt0I

This comment was minimized by the moderator on the site

Ca m'étonne que ce ne soit pas Batista ou Undertaker après Goldberg mérite le mérite beaucoup aussi

This comment was minimized by the moderator on the site

Batista ou Undertaker ont encore des chances de revenir sur les rings

Il n'y a aucun commentaire de publié ici pour l'instant.

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2018 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche