Newz



Newz

Deonna Purrazzo revient sur son passage à NXT

 

Deonna Purazzo était l’invitée du podcast Oral Sessions de Renée Paquette où elle est revenue sur son passage à NXT.

Elle nous dit qu'à la WWE, beaucoup de personnes n’ont pas aimé pas qu’elle pose trop de questions et qu’elle soit un peu trop enthousiaste. Elle dit que le fait de ne pas être utilisé et de ne pas être récompensée pour tous ses efforts, de ne pas avoir sa chance.

“On lance des trucs, on voit ce qu'ils pensent. Quand tu poses trop de questions, tu deviens un problème. J'ai posé trop de questions et je n'ai vraiment pas pu me débarrasser de cette habitude de me dire : "Ok, et maintenant. Ok, mais moi. Bonjour, je suis à l'arrière, et moi ? 

 
 

Plus je posais de questions, plus les gens s'énervaient et on me qualifiait de problème et de difficile, et on disait que les gens ne voulaient pas travailler avec moi ou que je ne travaillais pas assez dur. On perd l'amour du métier quand on ne le fait pas au niveau auquel on sait qu'on peut le faire.

J'étais déçue et je me demandais ce que j'avais fait pour en arriver là. Je n'étais pas là seulement maintenant, j'avais fait tellement de choses avant pour faire mes preuves et faire en sorte qu'ils pensent "elle en vaut la peine, c'est une star". Je voyageais avec SmackDown et j'étais une figurante à NXT. J'avais l'impression d'avoir fait tout ça pour rien.”

 

Elle nous dit ensuite qu’elle a pris plusieurs initiatives pour avoir enfin une chance de montrer qu’elle a du talent sur le ring et pour créer/travailler son personnage. Elle nous raconte même être allée voir Matt Bloom, qui est l'entraîneur en chef de NXT.

“Je n'avais pas l'impression que quelqu'un d'autre me soutenait, alors je devais prendre cette initiative. Au début, on commence par se poser des petites questions comme "Que puis-je faire de plus ? Ai-je fait quelque chose pour offenser quelqu'un ?". Je cherchais toutes les raisons pour lesquelles ça ne marchait pas, et puis ça a créé de la frustration.

Je m'asseyais littéralement dans le bureau de Matt Bloom et on se disputait de l'autre côté de la table. Il avait un avis, j'en avais un autre, et je ne faisais que défendre mes intérêts. Je suis sorti et j'ai dépensé mon propre argent pour avoir des vignettes. Le travail sur les personnages n'est en aucun cas mon point fort. La lutte est mon point fort et je le sais. Une grande partie de ce que nous faisons, ce sont les promos et le travail sur les personnages. Une grande partie de NXT est basée sur ces grands personnages. 

En y allant, je savais que c'était quelque chose que je devais travailler. Les promos, je pleurais littéralement en cours de promo parce que je n'aimais pas que mes camarades me regardent. C'était quelque chose sur lequel je devais travailler. 

J'essayais constamment de filmer des trucs et d'être dans la salle de promo pour leur montrer que je travaillais sur tous les aspects de ma personne et que j'étais prête à faire des efforts supplémentaires pour que ça marche. Ce genre de choses n'a pas marché."

 

Aujourd'hui, Deonna Purrazzo fait partie des meilleures catcheuses du monde du côté d’Impact Wrestling, que ce soit sur le ring ou au niveau de ses promos. Elle a été libérée par la WWE en avril 2020 et depuis elle a accompli énormément de choses, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel.

Elle est l'actuelle championne Knockout d’Impact Wrestling et la Reina de Reinas de la Triple A. Sa soif de titre et d'accomplissement ne fait, sans doute, que commencer.

Crédit photo : Impact


 Recommandé pour vous

Ils ont partagé leur avis

  1. Commentaire(s) (2)

  2. Ajoute le tien
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

En même temps elle est tomber sur la promo la plus relever de NXT a sont époque vue toute les autre nana forcement qu'elle passer après les autre et c'était pas de sa faute en soit et je comprend c'est doute et c'est questions.
tout comme je peu comprendre que ça puisse vite gonfler les officiel une personne qui vient sans arrêt poser des question sur tout.

après en soit je l'ai toujours bien aimé mais je pense qu'elle est juste mal tomber elle serait arriver par exemple a l'époque de paige...

En même temps elle est tomber sur la promo la plus relever de NXT a sont époque vue toute les autre nana forcement qu'elle passer après les autre et c'était pas de sa faute en soit et je comprend c'est doute et c'est questions.
tout comme je peu comprendre que ça puisse vite gonfler les officiel une personne qui vient sans arrêt poser des question sur tout.

après en soit je l'ai toujours bien aimé mais je pense qu'elle est juste mal tomber elle serait arriver par exemple a l'époque de paige et de Emma je pense qu'elle aurait pu être une top star de NXT avant que les Fourhorsewoman n'arrive

Lire la suite
Maverickd
Commentaire supprimé par Catch-Newz.

Je suis d'accord, au final elle est passée derrière Baszler, Shirai, Ripley, Belair, LeRae, Yim, Kai, Gonzalez, Nox, Storm,...
Elle était dans le bas de la midcard mais a quand même eu des matchs pour les titres de Ripley, Storm et Baszler. On sentait qu'il y avait de l'in-ring mais pas de personnage (un peu comme Tay Conti).

Au final cet échec l'a fait travaillée et si on veut être positif lui a permise de devenir une des plus grosses stars du catch indépendant féminin, une double...

Je suis d'accord, au final elle est passée derrière Baszler, Shirai, Ripley, Belair, LeRae, Yim, Kai, Gonzalez, Nox, Storm,...
Elle était dans le bas de la midcard mais a quand même eu des matchs pour les titres de Ripley, Storm et Baszler. On sentait qu'il y avait de l'in-ring mais pas de personnage (un peu comme Tay Conti).

Au final cet échec l'a fait travaillée et si on veut être positif lui a permise de devenir une des plus grosses stars du catch indépendant féminin, une double championne et une probable super place dans le PWI féminin 2021.

Lire la suite
tkalba
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2021 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche