Nos interviews



Interview de Heddi Karaoui (français)

 Ne jamais juger un livre sur sa couverture, c'est un peu l'histoire de Heddi Karaoui, ce marseillais d'à peine 24 ans est sans aucun doute l'une des plus grandes "rising stars" du Catch français à l'heure actuelle. Alors que la France redécouvrait le Catch et que les catcheurs nationaux n'étaient pas nécéssairement la cible d'intérêt numéro 1, Heddi fit son bonhomme de chemin à travers le monde, tout d'abord dans les sports de comabt au corps-à-coprs (Grappling, Judo etc...) Pour ensuite se diriger vers le Catch, rencontrant un fulgurant succès au point de lui ouvrir de nombresues portes, sa pratique du Shoot Wrestling particulièrement aiguisée l'aidant à percer. C'est donc après plusieurs semaines de travail acharné qu'Electronic91, assisté de Jr-Top et HereticShadows, vous livre en exclusivité, une entrevue sous le signe de la découverte et de l'ambition (avec une pointe de gimmick), d'un catcheur qui a réussi à se faire discrètement un chemin parmis les meilleurs institutions catchesques au monde, fier de ses accomplissement en gardant toujours les pieds sur Terre.


 -Electronic91 : Tout d'abord, merci Heddi Karaoui de nous accorder cette interview pour Catch-Newz.com, pour les fans qui ne te connaissent pas encore, pourrais-tu te présenter?
-Heddi Karaoui : Tres simple tout est sur mon myspace ( www.myspace.com/karaoui ) . Sinon pour faire le topo, je vis a Los Angeles, j'ai ete dans le plus grand sport etudes d'Europe a Font Romeu, au pole France de Lutte Greco Romaine a Besancon, entraineur au comite d'Ile De France de la Federation Francaise de Lutte, Equipe de France de Lutte Grappling en 2007, top 10 mondial des mondiaux de FILA 2007, master degrès de la Federation Internationale de Luttes Olympiques, brevet d'état entraineur de Lutte, lutteur pro et entraineur au Inoki Dojo. Visa US de lutteur et combattant pro, visa Japon de lutteur et combattant pro, licence pro de Lucha Libre du Ministere des Sports du Mexique. J'ai combattu au Japon, USA, Mexique et a travers chaque continent.


-E91 : Te souviens-tu de ton premier contact (visuel) avec le Catch?
-HK : Ce fut via les programmes de la WWF sur Canal +.


-E91 : Bien avant d'approcher le monde des Bodyslams, tu as à ton actif un palmarès dans les Art Martiaux extrêmement impressionnant comme tu nous en a montré une partie, ton père ayant été un brillant Judoka (4ème Dan). Parmis les infos que nous avons rassembler sur ton passé sportif, voici les plus marquantes:
-Deux ans en equipe de France de Lutte Greco-Romaine.
-Deux ans entant qu'entraineur au comité Île De France de la Federation Francaise de Lutte.
-Ancien Entraîneur de Lutte du club de Grappling Vivacite.
-Entraineur de Lutte de la Submission Team.
-Double Champion de France promotion Lutte Libre et Greco-Romaine.
-Vice Champion de France Excellence en Lutte Greco-Romaine.
-Champion de France Scolaire de Lutte et 2 podium.
-Finaliste d'un tournoi internationnal reconnu par la FILA.


-Jr-Top : On, remarque tout de suite que ton style de catch est très inspiré des arts Martiaux. Notamment du judo. Etais tu déjà passioné de catch avant de faire des arts martiaux ou est ce que ta passion est arrivée après? A une époque où l'on observe souvent un comportement dédaigneux des pratiquants de MMA envers le Catch, ceci t'as-t-il aidé pour le catch? Ou au contraire as-tu été obligé de t'adapter?
-HK : Je suis lutteur professionnel cad que je pratique la vrai Lutte Olympique plus precisemment Lutte Greco Romaine, ainsi que la Lutte Sambo, le Submission Wrestling dit Lutte Grappling, Lutte de Soumission ou encore Catch Wrestling la forme originelle du Catch moderne... Donc je pratique la Lutte de facon très complète que ce soit au sol avec etranglements et clefs ou debouts avec projections. La meilleure synthese de tout ceci est biensur la forme japonaise dit Puroresu, où l'on peut exploiter librement toutes ces techniques avec quelques frappes ce qui le rapproche beaucoups du MMA dans le genre Shoot Wrestling et Pancrase. Donc je n'ai pas eu besoin de m'adapter pour combattre au Japon, par contre pour ce qui est des USA et du Mexique, le travail sur le ring est completement différent, et l'attente du public aussi, le business a une autre facette.


-HereticShadows : Te sens-tu plus a l'aise lorsque dans un combat, tu est en Clinchin (Standing Grappling) ou en Ground Grappling?
-HK : Je suis assez complet donc je me sens à l'aise en Standing and Ground, mais je n'aime pas trop travailler sur le dos, surtout qu'au niveau Catch il faut de l'action, et être un performer, cette position n'est pas la meilleure pour rendre le combat epoustouflant mais c'est dans cette position que les techniques sont les plus efficaces.


-E91 : Avant de partir au "Pays Du Soleil Levant" tu as fait tes armes au Inoki Dojo à Los Angeles, école réputée pour être une des plus exigeantes mais aussi les plus éfficaces du monde, quelles sont les raisons particulières qui t'ont poussé à la rejoindre?
-HK : Je ne m'entraine uniquement qu'avec les meilleurs, donc c'est avec logique que je me suis orienté vers le Inoki Dojo, mais je tiens a preciser que mon background a été fait en Europe, cad France, Bulgarie, Russie, Allemagne. Et dans notre pays il y a de quoi faire avec les centres de haut niveau de Judo et de Lutte, où nous sommes le top niveau mondial avec les ecoles de Lutte de l'Est.


-Jr : Comment se passent tes entrainements? Comment travailles-tu avec tes entraineurs? Qu'est ce que tu travailles le plus?
-HK : Justement je n'ai pas d'entraineurs, je fais beaucoups de sparring avec d'autres talents ou des profesionnels plus experimentes pour prendre de bons conseils. Et une partie très importante aussi, beaucoup de travail video. Je planifie mon programme d'entraînement selon mon calendrier et les échéances a venir.


-E91 : En parlant d'entrainement, tu es par la suite devenu entraîneur du Dojo, comment organises-tu les séances que suivent tes élèves?
-HK : Pour les élèves j'utilise la methode des grades de Lutte Olympique utilisée par la Fed Française de Lutte ainsi que la FILA, avec quelques jeux de Lutte et des petits tournois pour developper les automastismes et les réflexes de pur lutteur, puis quelques grands axes de travail au sol et quelques clefs. Chaque entraînement commence par un gros échauffement physique spécifique, comme travail des epaules, du cou, en statique et en déplacement.


-E91 : Comme tu peux t'en douter, tu es le premier catcheur français à travailler au Japon depuis le légendaire André Le Géant, qui des années '70 à '90, a écumé les ring nippons; de la New Japan à la All Japan en passant par la IWE et bien d'autres. Te sent-tu honoré de reprendre une espèce de flambeau laissé depuis plus de 20 ans?

-HK : C'est une fierté c'est certain d'être un des seuls francais a avoir combattu en terre nippone, surtout que depuis les annees 90, le japon est devenu le fief du MMA, du K1 et du Catch. Donc tous les meilleurs et tout grand combattant se doit d'y lutter pour être reconnu par le business. J'ai combattu en Live PPV au Ryogoku Sumo Arena, lieu mytique, pouvant accueillir pres de 20 000 personnes. Donc pour une premiere au Japon dur de faire mieux : Bataille Royale, Tag Team Europe vs. Japon, et Match Simple Europeen avec des lutteurs de majors leagues.


-E91 : Tu as participé au dernier ProWres Expo mais également à des shows de la IGF où tu as livré des performances très intérêssantes. Etre dans les vestiaires avec des gars comme Masahiro Chono, Masato Tanaka, Tiger Mask et plein d'autres doit être une expérience très spéciale pour un jeune catcheur, qu'as-tu appris de ces talents internationaux?
-HK : Déjà comme je le dis et répète, je suis un lutteur pro, un pur lutteur, j'ai plus de 15 ans d'éxperience donc je ne suis pas un jeune novice dans ce business, mais être a côté de main eventers ça impose le respect et l'humilité c'est sur. Mais j'ai un très large panel technique que ces derniers ne connaissent pas, je suis un expert qui a sa specialite, notamment sur les soumissions et le Catch Wrestling. Ce que je peux dire c'est que ces talents savent travailler correctement, connaissent leurs public et savent faire le show, ils maitrisent le business très bien, ensuite il faut faire la petite différence entre entertainer et fighter.


-HS : Comment t'adaptes tu a la technique de ton adversaire quand elle est différente de la tienne?
-HK : Pour s'adapter c'est très simple, il faut être complet pour pouvoir etre paré a toutes eventualités et utiliser des combos a chaque situation qui se presente. Mais mon bagage technique issu du Grappling me permet d'être operationnel dans n'importe quelle situation de combat.


-E91 : En France, depuis 2007, le Catch fait un "retour", on peut voir une nouvelle génération de fans de Catch. Mais la plupart ne regarde que la WWE, quelles sont tes pensées face à ça?
-HK : La WWE est au top du business mondial et du divertissement sportif, donc c'est un des meilleurs produits qui se fait. Les catcheurs sont de vrais pro, donc c'est evident que les fans regardent essentiellement la WWE, je la regarde aussi. Ensuite les fans, en France, aux US, au Mexique, et au Japon, sont tous fans de differentes organisations, avec la Lucha Libre, le Puroresu qui sont des produits différents repondant a une clientèle spécifique dans un lieu donné.


-E91 : Alors que nous étions toujours en train de trouver un moyen de te contacter, tu as été approcher par le magazine Planète Catch, penses-tu que l'année 2009 va être le début du "Phénomène Karaoui" en France?
-HK : Le Phénomene Karaoui, quand même pas. Je ne suis pas connu en france, pas avant d'aller lutter a la WWE, ce n'est pas dans mes objectifs premiers mais c'est en projet.


-E91 : On sait que ta carrière dans le Catch peut-être quelque chose de passager au vu de tes grandes ambitions dans de multiples Art Martiaux, donc : Quel est le futur pour Heddi Karaoui?
-HK : Le Catch, c'est une facon d'exprimer techniquement et librement mon style de Lutte en éssayant d'être le plus perfectionniste possible, d'avoir une certaine qualité de combat, pas obligatoirement d'être impressionnant mais éfficace avec de vrais techniques originales. Le futur? Ben y a pa mal d'objectifs, les championnats du monde de Grappling, arriver a decrocher le titre mondial, et évoluer en MMA pour etre plus complet sur toutes les facettes du combat, avec également beaucoup de projets au Japon mais aussi une tournee mondiale avec une grosse fédération.


-E91 : Qu'as-tu à dire pour ceux qui deviennent ou voudraient devenir catcheurs professionnels?
-HK : Il faut s'entraîner dur, être motive, surtout bien réfléchir a comment atteindre le but qu'on s'est donné, et toujours croire en soi. En essayant quand même de rester objectif et de garder un petit côté rêveur.


-E91 : Pour finir, as-tu quelque chose à dire à tes fans (et futurs fans) en France ou dans les autres pays, qui liront ceci?
-HK : Je suis le meilleur lutteur pro, catcheur ou je sais pas comment vous voulez appeler ce style de combat, qu'il y est en France et en Europe .Il n y a pas plus complet, je ne suis pas arrogant, je ne fais pas de la haute voltige mais chaque petite technique que j'utilise peut faire abandonner n'importe qui. Subtilité, éfficacité, c'est la réalité et les origines de la Lutte. Pour les sceptiques, soyez-en sur en 2009...


-HK : Et merci beaucoup pour l'interview.
-E91 : Merci à toi pour nous avoir livré cette entrevue.

 


 

Encore plus:
  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajouter le vôtre

Commentaire(s) (0)

Il n'y a aucun commentaire de publié ici pour l'instant.

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2019 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche