Nos chroniques



Nos chroniques

Randy Savage | Qui était l’homme derrière «Oh Yeah Dig It » ?

 

Randy ‘The Macho Man’ Savage, de son vrai nom Randall Mario Poffo était l’une des superstars les plus populaires à la WWF dans les années 1980. Durant sa carrière longue de 9 ans (à la WWE), il remportera une fois le titre intercontinental et sera à deux reprises WWF World Heavyweight Champion. Si Savage n’est pas l’une des légendes les plus titrées de la fédération, il n’en est pas moins l’une des plus célèbres. Randy Savage nous quittait le 20 mai 2011 des suites d’une crise cardiaque. Aujourd’hui à l’occasion de la parution du triple DVD « Randy Savage Unreleased : The unseen mathes of the Macho Man», Catch Newz lui rend hommage en vous retraçant les événements qui ont marqué la carrière du ‘Macho Madness’…. Oh Yeah Dig It !



     70’s – Les débuts

Issu d’une famille de catcheurs, Randy Savage effectue ses débuts dans l’industrie du catch sous le nom de Spider au début des années 70. La première promotion pour laquelle il travaille est la ICW (International Championship Wrestling) fondée par Angelo Poffo, son père. C’est à ce moment qu’il prendra pour la première fois le nom de Randy Savage, à la suite d’un commentaire fait par Ole Anderson pendant l’un de ses matchs.

Après plusieurs années sur le circuit indépendant, il est remarqué par la World Wrestling Federation et y effectue ses débuts en 1985. Son premier match pour la compagnie de Vince McMahon a lieu au mois de juin de la même année. Sa première apparition est à Tuesday Night Titans où il bat Aldo Marino. Tout au long du combat il effectue plusieurs Elbow Drops de la troisième corde, prises qui deviendront par la suite sa marque de fabrique.

 

     1986 – Le premier championnat majeur

Son premier titre à la WWF est l'Intercontinental Championship qu’il arrache des mains de Tito Santana le 8 février 1986. A l’époque le ‘Macho Man’ était un catcheur «heel» et avait remporté le titre en utilisant une barre en fer. Deux rivalités déterminantes pour sa carrière voient le jour à la suite de ce combat. Après plusieurs affrontements face à George ‘The Animal’ Steel (se concluant à WrestleMania II), Randy Savage débute une longue et historique rivalité avec Ricky ‘The Dragon’ Steamboat. Tout le monde se souvient de leur affrontement lors de WrestleMania III, combat sacré «Meilleur Match de l’année 1987». D’ailleurs laissez moi vous conter une petite anecdote surprenante concernant les deux hommes: il est dit par un ancien catcheur de la WWF (René Goulet) que cette rencontre a été entièrement rédigée par Randy Savage !

     1987 – 1989 | Les années folles

Il effectue un face turn plus tard cette année là, entrant en rivalité avec The Honky Tonk Man et s’associant avec Miss Elizabeth. Au cours de cette rivalité, Jimmy Hart et la Hart Foundation passent à tabac Randy Savage. Un segment qui offre à la WWE l’une de ses meilleures audiences depuis sa diffusion à la télévision américaine.

Les années 1987, 1988 et 1989 sont les années les plus importantes de la carrière du Macho King. Il devient King Of The Ring en 1987 (victoire sur King Kong Bundy en finale du tournoi), puis débute son ascension vers le Championnat du Monde. En 1988, quand André The Giant devient WWF Champion (il s’agit d’ailleurs du règne le plus court de l’histoire, avec seulement une minute et quarante huit secondes), «The Million Dollars Man» Ted Dibiase propose de racheter le titre avant qu’un tournoi ne soit organisé afin de couronner un nouveau champion. C’est à WrestleMania IV que la finale de ce tournoi a lieu et preuve que l’argent ne fait pas tout, c’est Savage qui remportera le match et par la même occasion son second titre à la WWF (dont son premier championnat du monde).

La quatrième émission de WrestleMania marque également la formation des Méga Powers, équipe légendaire de cette fin de décennie. Hogan et Savage auront une longue rivalité avec André Le Géant et Ted DiBiase avant d’atteindre le point de rupture en 1989 et plus précisément lors du Royal Rumble Match. The Hulkster élimine accidentellement le Macho Man, ce qui amène à un règlement de compte vite arrêté par Miss Elizabeth. La suite vous la connaissez, l’équipe connaîtra une tension permanente et les fans assisteront à des segments plus violents et brutaux les uns que les autres. Tout cette rivalité nous amène à WrestleMania V et au match pour le titre mondial de la WWF opposant The Hulkster à Randy Savage.

D’ailleurs le saviez-vous ? Bien que Hulk Hogan soit très ami avec André le Géant et Randy Savage, les deux hommes ne pouvaient pas se blairer ! Cette anecdote nous ait conté dans le documentaire HBO retraçant la vie du géant français.



     1991 – 1992 | Départ à la retraite et renaissance

Au début des années 90, Savage a plusieurs «mini rivalités». Il remet sa carrière en jeu lors de WrestleMania VII dans un match l’opposant au Sergent Slaughter. Il perd le combat et devient alors commentateur aux côtés de Vince McMahon et Roddy Piper pour quelques épisodes de Superstars. Seulement cette retraite des rings est de courte durée et une rivalité avec Jake "The Snake" Roberts ramène Randy Savage sur les rings.

L’année 1992 marque la dernière année de Randy Savage en tant que catcheur à la WWF. Lors du Royal Rumble de la même année il est éliminé par "The Nature Boy" Ric Flair, ce qui le conduit à sa dernière grosse rivalité. Après plusieurs semaines d’échanges entre les deux hommes, la WWF annonce que ces derniers vont s’affronter pour le WWF World Heavyweight Championship à WrestleMania VIII (Hulk Hogan était initialement prévu pour affronter Ric Flair à WrestleMania cette année là, mais sa rivalité avec Sycho Sid l’en empèchera). Randy remporte le combat et reste champion jusqu’au mois de septembre 1992, moment où il perd face à Ric Flair et prend définitivement (ou presque) sa retraite des rings.

Durant son second règne en tant que WWF Champion, Savage affrontera et battra de nombreuses légendes telles que l’Ultimate Warrior et un certain Shawn Michaels ! Il devient alors commentateur de la WWF jusqu’à son départ de la fédération en 1994.

     1994 – 2000 | La Macho Madness débarque à la WCW

Sa carrière à la WCW est principalement marquée par son implication au sein de la NWO Wolf Pack composée de Sting, Lex Luger et Kevin Nash. Durant son run de 6 années il remporte à deux reprises le championnat du monde dans une rivalité avec Ric Flair (tient encore lui!) On ne peut pas dire que les années WCW aient été les plus belles de sa carrière.

Il effectue également un court run à la TNA entre 2004 et 2005 avant de se retirer totalement de l’industrie du sport-spectacle.

 

     2015 – La consécration

Considéré comme l’un des meilleurs catcheurs de sa génération, c’est en 2015 que Randy Savage entre à titre posthume dans le temple de la renommée de la WWE (après de longues années d’attente de la part des fans). Une consécration pour ce catcheur qui aura apporté son grain de folie sur les rings de la fédération pendant près d’une décennie.



     Les distinctions

Bien qu’il n’ait pas remporté une dizaine de championnats comme les Ric Flair, Randy Orton, Hulk Hogan, Hunter, John Cena… Il n’en est pas moins l’un des champions préférés des fans.

Il est élu catcheur le plus populaire et catcheur de l’année en 1988. En 1992 il est classé deuxième dans la liste des 500 catcheurs de l’année du PWI et il est classé 9ème dans la liste des 500 meilleurs catcheurs qui ont exercés entre 1971 et 2003. Toujours en 2003 il obtient la 57ème place aux côtés de Hulk Hogan dans le classement des 100 meilleures équipes.

 

Le dimanche 20 mai 2018 a marqué les 7 ans de sa disparition. Le 20 mai 2011 nous avons perdu l’une des plus grandes personnalités que l’industrie du catch n’ait jamais connu et ne connaîtra jamais. J’espère que cette chronique vous a permis de (re)découvrir qui était l’homme se cachant derrière le célébrissime "Oh Yeah Dig It". Je vous souhaite un agréable dimanche après-midi et vous donne rendez-vous plus tard pour une nouvelle chronique.

PS | Pour commander le nouveau DVD consacré au Hall Famer, rendez vous sur WWEDVD.CO.UK . Ce dernier propose 41 matchs du catcheur, qui n’ont jamais été proposés auparavant.

 


 

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?
Encore plus: |

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2021 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche