Newz WWE



Newz

Le moment où D-Von Dudley a eu peur d'être licencié de la WWE

 

Angel Garza de la nouvelle équipe Los Lotharios était en interview du côté de Table Talk avec D-Von Dudley cette semaine et ils sont revenus sur le moment où D-Von a eu peur de se retrouver licencié de la WWE.

 
 

Une histoire qui remonte à l'été 2020 alors qu'il était en relation avec Demi Burnett de la téléréalité Bachelor. En effet, les deux ont fait quelques segments dans les coulisses face à Retribution et une phrase de Burnett a mal tourné, puisqu'elle a oublié son texte et elle a dit ''fuck'' en direct. Le producteur D-Von explique :

''On faisait une promo, tout allait bien et elle avait quelques phrases à dire. Deux phrases et soudainement elle se trompe et ne réalise pas qu'on est en direct et elle dit ''fuck''. Je me suis dit 'oh mon dieu, elle ne vient pas de le faire'. Le cœur de tout le monde s'est arrêté puisqu'elle venait de dire 'fuck' à la télévision nationale. J'étais sûr que j'allais être viré pour ça.''

D-Von précise qu'il a entendu dans son oreillette le producteur en chef Kevin Dunn qui était furieux et qui a demandé si elle venait vraiment de dire ça. Il ajoute qu'il était très nerveux car il ne savait pas ce qu'elle allait dire par la suite. Angel précise qu'il a donné son maximum :

''Ma promo était importante et l'anglais n'est pas ma première langue, alors je donnais tout ce que j'avais. Elle terminait la promo et la dernière phrase était 'merde j'ai oublié mon texte.' ''

Peu de temps après, Demi Burnett a disparu des écrans de la WWE sans qu'on nous donne une réelle fin à l'histoire d'amour entre Angel et Burnett. On comprend mieux pourquoi aujourd'hui si les producteurs de la WWE avaient peur qu'elle gâche une nouvelle fois un segment.

Crédit photo : WWE


Genshin Impact

 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2022 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche