Les Casseroles



Casseroles

La WWE en a certainement rêvé, l’UFC l’a fait !

Crédit photo : Catch-Newz

C’est certainement l’information sportive la plus WTF en cette période de confinement que vous pourrez lire. Une solution complètement folle trouvée par Dana White, patron de l’UFC, pour continuer son business et qui pourrait bien inspirer un autre milliardaire : Vince McMahon

Tandis que la majorité des ligues majeures et fédérations sportives sont à l’arrêt dans le monde entier, la ligue de MMA américaine est une des seules à continuer ses shows sans public, à l’instar de la WWE et son WrestleMania 36.

Proposant des combats chaque semaine et des PPV’S mensuels, l’entreprise de Dana White doit sa survie à son contingent de combattants étrangers. Une réserve certes importante, mais qui ne durera pas une éternité, tandis que la durée de fermeture des frontières américaines ne cesse de s’allonger, les athlètes ne pourront venir combattre sur les terres d’Amérique du Nord.

Conscient que son temps est compté, White vient de dévoiler en exclusivité à TMZ qu’il avait trouvé la solution pour ne pas troubler son programme : faire ses shows sur une île privée louée pour l’occasion.

Une île 100% indépendante, non rattachée aux États-Unis permettrait de contourner les règles d’immigration et d’interdiction de voyage. Voulant se servir de cet espace naturel pour installer ses valises et ses shows pendant la durée du confinement, celui-ci sera complètement libre de ses mouvements.

Dans une interview, il précise qu’il attend les derniers accords pour pouvoir lancer le projet à 100%. Il espère pouvoir organiser chaque semaine ses combats et ses spectacles payants mensuels, en faisant des rotations aéroportuaires en jet privé pour faire les transferts de combattants.

Aménagée, plusieurs athlètes pourraient aussi vivre sur place le temps qu’il le faut. Peut être une télé-réalité suivant les sportifs sur l’île à venir ?

Une boutique serait installée, et le contour de l’Octogone aurait certainement la possibilité de recevoir du public. Un public très fortuné, les seuls pouvant se passer des compagnies aériennes grand public.

Cette nouveauté ne devrait cependant pas arriver de si tôt sur nos écrans. En effet, il est annoncé que l’UFC continuera d’enregistrer ses combats pendant encore 2 mois dans une salle privée avant de recourir à cette solution, si aucun changement n’a lieu.

Une situation extrême qui pourrait donner des idées à Vince McMahon. Nous pourrions alors vivre un voisinage d’île entre la WWE et l’UFC, à la façon d’un Koh Lanta. Quelle serait alors l’équipe la plus forte ?


 Recommandé pour vous

Ils ont partagé leur avis

  1. Commentaire(s) (10)

  2. Ajoute le tien

Commentaire(s) (10)

This comment was minimized by the moderator on the site

Du vent pour faire le Buzz,

En cet ère des entreprises qui souhaitent avoir une bonne image,
Autant se jeter dans une fournaise en s'arrosant d'essence.

Avec le délai de 2 mois, c'est automatiquement dire, de toute façon ce sera fini

This comment was minimized by the moderator on the site

Après, comme d’habitude avec Dana White, c’est très probablement du bullshit.

This comment was minimized by the moderator on the site

Non, ce n’est pas officiel dans la mesure où ni l’endroit ni les combats ni même les combattants y prenant part n’ont été annoncés.

This comment was minimized by the moderator on the site

La carte est pas finie mais y a pas des matchs d'annoncés, l'endroit a été communiqué aux participants mais pas communiqué aux médias.

This comment was minimized by the moderator on the site

L’UFC a souvent des idées ahurissantes, mais celle-ci est vraiment d’un autre calibre. On peut critiquer la WWE qui pense beaucoup en termes de business, mais Vince Mc Mahon c’est l’abbé Pierre comparé à Dana White et WME-IMG.

This comment was minimized by the moderator on the site

C’est précisément ce que je dis et ce que tu soulignes : on a d’un côté des athlètes avec des salaires garantis, de l’autre des combattants à qui on demande d’être au top niveau sans connaître leur adversaire, sans la préparation classique de 6 semaines d’entraînement dûe aux difficultés de trouver un gym ouvert ou des partenaires de sparting en période de confinement et surtout avec le risque de contamination élevé avec la perte de poids qui affaiblit les défenses immunitaires de...

C’est précisément ce que je dis et ce que tu soulignes : on a d’un côté des athlètes avec des salaires garantis, de l’autre des combattants à qui on demande d’être au top niveau sans connaître leur adversaire, sans la préparation classique de 6 semaines d’entraînement dûe aux difficultés de trouver un gym ouvert ou des partenaires de sparting en période de confinement et surtout avec le risque de contamination élevé avec la perte de poids qui affaiblit les défenses immunitaires de l’organisme.

Vince a probablement du respect pour ses athlètes et la volonté de prendre soin de ses troupes. De l’autre côté du prisme ce n’est absolument pas le cas.

Lire la suite
This comment was minimized by the moderator on the site

Mais ce que tu dis pour l'UFC est valable pour Bellator, XFC, etc... le mode de fonctionnement est pareil partout. Les contrats sont pas par durée mais par combats et avec une clause de non-concurrence. C'est le sport en lui-même que tu critiques là, on peut pas faire bien mieux et se stabiliser financièrement pour ne pas faire faillite. Les MMA sont dures et injustes, et les combattants le savent bien et c'est d'eux-mêmes que vient la décision de ne pas arrêter de combattre.

This comment was minimized by the moderator on the site

C'est tout de même dommage, l'affiche sur mars vendait des étoiles.

Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2020 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche