Dernières newz (WWE,AEW,Indy...)



De retour aux États-Unis, des WWE Superstars s'expriment

Crédit photo : WWE

Les WWE Superstars se sont retrouvées bloquées en Arabie Saoudite pendant 24H alors que leur avion a été retardé pour problème mécanique selon la WWE, mais aussi peut-être pour un problème d'argent selon les dernières rumeurs. Mais quoi qu'il soit, la réalité est que cette attente a été très longue pour le roster.

Maintenant qu'ils sont tous de retour sur le sol américain, certains d'entre eux ont décidé de souligner leur colère face au fait que seulement un groupe de 20 employés composés de certains catcheurs et producteurs ont eu la chance de quitter l'Arabie Saoudite en avion privé pour être présents à SmackDown. D'ailleurs, Curtis Axel n'y a pas été de main mort :

''Je ne suis pas le Top 20 ? [Doigt d'honneur] Je suis numéro 1 à la maison. Personne n'aurait dû être abandonné.''

Karl Anderson a indiqué sarcastiquement qu'il allait voir qui allait être le leader des backstage à RAW ce lundi. Comme on sait Brock Lesnar sera à RAW, un choyé qui a eu la chance d'être aussi à SmackDown grâce à son jet privé.

Sur Instagram sous une publication de Luke Harper, Tyson Kidd et Eric Young ont souligné que la prochaine fois qu'ils allaient mettre leur argent tous ensemble afin de pouvoir partir au plus vite. Et finalement les Usos, qui sont toujours absents de nos écrans, ont souhaité la bienvenue à leurs amis sur Twitter en faisant remarquer que personne ne pouvait se rendre compte de leur niveau de frustration.

En effet, selon Dave Meltzer, beaucoup de Superstars auraient eu l'impression d'être abandonnées alors que certains ont eu la chance de partir, comme leur patron Vince McMahon. Une histoire qui n'a pas fini de faire parler !

 

 


 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien

Commentaire(s) (0)

Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2020 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche