L'Aventure WM

WWE Hall of Fame 2017 ! #AventureWM

 

Informations utiles sur le WWE Hall of Fame 2017 !


- La cérémonie du Hall of Fame aura lieu le vendredi 31 mars 2017.

- Diffusion : Sur le WWE Network à partir de 1H Paris ou 19H Montréal pour le tapis rouge et à partir de 2H Paris ou 20H Montréal pour la cérémonie du Hall of Fame. Le résumé sera disponible sur Catch-Newz.

 

Classe du Hall Of Fame 2017 !


La première personne intronisée au Hall of Fame 2017 est… Kurt Angle !

Kurt Angle

Sa place au Hall of Fame était déjà au chaud depuis maintenant des années et le moment est venu d’enfin l’introniser au Hall of Fame, je veux bien entendu parler de la star de cette année, Kurt Angle !

Avant de se faire un nom sur les rings de catch, Angle a tout d’abord été un excellent lutteur amateur, devenant par ailleurs deux fois champions NCAA et All-American. Bien entendu, il est impensable de parler de sa carrière en tant que lutteur amateur sans évoquer son incroyable performance lors des Jeux Olympiques de 1996 à Atlanta, Pennylvanie. Malgré une blessure au cou, Kurt Angle parvient en effet à gagner l’Or Olympique et entre ainsi dans l’histoire.

C’est deux ans plus tard qu’il décide de passer au catch en signant à la WWE, héritant au passage, et en toute logique, du surnom d’Olympic Gold Medalist. Il effectue ses débuts sur les rings lors des Survivor Series 1999 où il enchaine alors une série d’invincibilité lui permettant entre autre de remporter les titres Européen et Intercontinental. Son incroyable ascension se poursuivra jusqu’à No Mercy 2000, où il remportera le titre de la WWE face au Rock.

Ses capacités sur le ring son louées de tous, rarement égalé au sein de la WWE, Angle s’adapte plus que parfaitement à ce nouveau monde, bien plus que ce que tout le monde aurait pu imaginer. Capable d’excellente performance en dehors des combats, il applique également son nouveau slogan, les « 3 i », à savoir Intensité, intégrité et intelligence.

Il quitte la WWE en 2006, devenant le catcheur le plus titré à la WWE en une si courte période. Il y a en effet remporté non seulement les titres cités précédemment mais également le titre World Heavyweight, United States, WCW, Hardcore ou World Tag Team en équipe avec Chris Benoit. Après son départ, il entame une longue carrière du côté de la TNA, où il passera près de 10 ans. Là aussi il parvient à marquer la fédération de son empreinte, affrontant toutes les stars, de Samoa Joe à AJ Styles en passant par Sting, Jeff Jarrett ou encore Bobby Lashley. Il sera un membre incontournable de la Main Event Mafia et des Immortals, et remportera de nombreux titres, allant du TNA World Heavyweight à celui de la X-Division en passant par les titres par équipes.

Au final, celui qui a également fait un passage à la New Japan entre 2007 et 2009 aura su laisser une trace de son passage partout où il a été, accumulant autant les titres que d’excellente performance sur le ring. Son entrée au Hall of Fame ne souffre d’aucune contestation et on se réjouit déjà à l’idée de le revoir lors de la cérémonie d’intronisation.

---------------------

La deuxième personne intronisée au Hall of Fame 2017 est en réalité une équipe, à savoir… The Rock' n' Roll Express !

Comme chaque année, des équipes sont intronisées au sein du Hall of Fame de la WWE, et cette année, c’est au tour des Rock’n’ Roll Express d’avoir ce privilège. Composée de Ricky Morton et de Robert Gibson, le duo a débuté en 1983 au sein du territoire de Memphis. Avec leurs tenues flashy, ils sont rapidement devenus très populaire auprès des fans et ne mirent pas très longtemps à se propulser au top.

Les Rock’n’Roll Express enchaine ensuite à la Mid-South Wrestling, où ils rencontrent leurs plus grands rivaux, les Midnight Express. Composé de Bobby Eaton, Dennis Condrey et managé par Jim Cornette, les Midnight Express étaient en effet des adversaires parfaits. Les deux équipes s’affrontaient donc régulièrement et lorsque les Rock’n’Roll Express quittent la Mid-South en 1985, ils avaient remportés par trois fois les titres de champions par équipes.

Morton et Gibson partent alors à la National Wrestling Alliance, où ils parviennent immédiatement à conquérir les titres par équipes détenus alors par Ivan Koloff et Krusher Khruschev. Grâce à la diffusion TV, les Rock’n’Roll Express devenaient aussi de façon très rapide une des sensations du moment au niveau national.  Le duo participera à plusieurs éditions de WCW Starrcade, où ils y défendront leurs titres NWA par équipes. L’occasion de relancer leur rivalité face aux Midnight Express lors de Starrcade 1987 et un incroyable Skywalkers Match. Au total les Rock’n’Roll Express auront remportés les titres par équipes de la NWA à quatre reprises, combattant des équipes telles que les Four Horsemen ou la Russian Team.

Au début des années 1990, ils partent à la Smoky Mountain Wrestling, où ils y remporteront plus de dix titres par équipes, l’occasion entre autre de rentrer en rivalité avec les Heavenly Bodies mené par Jim Cornette. Bien entendu, ils finissement également par passer du côté de la WWE où les deux équipes se sont affrontées lors des Survivor Series 1993. Ils rejoindront une nouvelle fois la WWE en 1998, se joignant à leur rival de longue date, Jim Cornette. Ils participeront  d’ailleurs à leur seul WrestleMania à ce moment là, dans une Battle Royal composée de 15 équipes.

Les deux hommes n’ont cependant pas quitté les rings depuis leur départ de la WWE, apparaissant par exemple à la TNA en 2003 et à la Pro Wrestling Alliance en 2009, où ils ont remportés les titres par équipes. Leur dernière apparition à la télévision date d’ailleurs de 2016 lors du show Total Nonstop Deletion de la TNA et le match Tag Team Apocalypto pour les titres par équipes détenus par les Broken Hardys.

C’est donc une équipe populaire qui a connue le succès quasiment partout où elle a mit les pieds qui est intronisée au sein du Hall of Fame. Une place mérité pour ce duo, Rock’n’Roll !

---------------------

La troisième personne intronisée au Hall of Fame 2017 est… Theodore Long !

Holla, holla, holla ! Theodore Long est sans aucun doute un des General Manager qui a le plus marqué les fans ces dernières années. Celui qui s’est fait spécialiste dans l’organisation de match par équipes a passé plus de 30 ans dans l’industrie du catch et c’est donc une belle récompense pour lui que d’être intronisé au Hall of Fame de la WWE.

Il a en effet débuté au début des années 80, dans divers territoires du sud des Etats-Unis, travaillant notamment comme arbitre au sein de la NWA. Ceci lui a ainsi permit de partager le ring avec des catcheurs de légendes comme Ric Flair, Dusty Rhodes ou encore Magnum TA. Il quitta son rôle d’arbitre à la fin des années 80 pour devenir manager. Son premier succès dans ce nouveau rôle arrive rapidement, quand il prend en charge les Doom, une équipe composée de Ron Simmons et de Butch Reed, leur permettant entre autre de conquérir les titres par équipes détenus jusqu’ici par les Steiner Brothers. Toujours manager à la WCW, il a ensuite été manager de nombreuses personnes, allant de Chris Jericho au One Man Gang en passant par Johnny B. Badd et Ice Train.

1998, la France est certes championne du monde mais c’est aussi l’année où Teddy Long signe à la WWE. Revenant tout d’abord à un rôle d’arbitre, il reprend tout de même le costume de manager pour un trio composé de D-Lo Brown, Rodney Mack et Jazz. Il prendra plus tard en charge plusieurs autres personnes comme Christopher Nowinski, Mark Henry ou encore Mark Jindrak. Mais c’est pour son rôle de General Manager qu’il sera le plus connu au sien de la WWE puisqu’il prend en charge SmackDown à partir de 2004, tout en dirigeant également pendant un temps la nouvelle ECW. A l’écran, Long est celui qui a lancé la « New Superstar Initiative », qui avait permit de lancer de nombreux catcheurs tels que Kofi Kingston et Jack Swagger. Bien que souvent moqué pour sa propension à organiser de nombreux matchs par équipes, son « Tag Team Match, Playa’ » est devenu lui aussi très populaire.

Un ajout logique au Hall of Fame de la WWE, puisque Teddy Long a longtemps été une figure incontournable ces dernières années.

---------------------

La quatrième personne intronisée au Hall of Fame 2017 est… Diamond Dallas Page !

IT’S ME… IT’S ME… IT’S DDP ! Voilà un thème musical bien connu des fans, et c’est sans surprise que l’on voit Diamond Dallas Page intronisé au Hall of Fame de la WWE. Celui qui s’est lancé depuis quelques temps dans le fameux DDP Yoga est pourtant arrivé sur le tard dans le monde du catch, puisqu’il a fait ses débuts durant sa trentaine, comme manager au sein de la AWA de Verne Gagne. Travaillant en même temps dans le management d’un nightclub en Floride, il avait pour habitude de venir sur le ring vêtu de cuir, de diamants et accompagné par deux femmes, les « Diamond Dolls ». Il a ainsi mené l’équipe Badd Company aux titres par équipes, avant de partir en direction de la WCW.

DDP prend alors en charge les Fabulous Freebirds, et permet à l’équipe de remporter les titres par équipes de la WCW. DDP a également managé d’autres catcheurs tels que Scott Hall, Kevin Nash ou encore Raven, avant de faire lui-même ses débuts sur le ring de façon définitive en 1991. Alors âgé de 35 ans, Diamond Dallas Page fait alors preuve de ténacité pour réussir à s’imposer, ce qu’il parviendra à faire bien entendu. Il remporte tout d’abord le titre WCW Television, avant de prendre bien plus d’ampleur en refusant de se joindre à la nWo. Il devient petit à petit un des catcheurs favoris des fans et popularise sa prise signature, le Diamond Cutter.

En 1997, DDP franchi un nouveau palier lors de sa rivalité avec la nWo et plus particulièrement Randy Savage. Page devient un des catcheurs les plus populaires de la fédération et parvient à remporter le titre mondial de la WCW lors de Spring Stampede 1999 face à un trio de légende composé de Ric Flair, Sting et Hulk Hogan. Il gagnera par la suite deux autres titres mondiaux de la WCW jusqu’au rachat de cette dernière par la WWE. Justement, durant son passage à la WWE il parvient à remporter le titre Européen, allant jusqu’à le défendre avec succès lors de WrestleMania.

Celui qui sera également champion par équipe à la WWE avec Chris Kanyon partira ensuite à la TNA en 2004 où il débute une rivalité avec Raven avant de faire équipe avec Monty Brown. Il quittera la TNA en 2005 et continuera d’apparaitre dans diverses fédérations indépendantes, sans oublier son apparition lors du Royal Rumble de la WWE en 2015.

Après sa carrière sur les rings, DDP s’est maintenant mit à aider les autres dans leur quête du bien être et a ainsi créé le DDP Yoga, un programme basé autour de nombreux exercices de fitness. Le DDP Yoga a par ailleurs aidé deux Hall of Famers et amis, à savoir Jake Roberts et Scott Hall. C’est ainsi que pour tous ces accomplissements aussi bien sur le ring qu’en dehors, la présence de DDP au sein de la classe 2017 du Hall of Fame est une simple continuité des choses.

 

---------------------

La cinquième personne intronisée au Hall of Fame 2017 est… Beth Phoenix !

Hall of Fame Beth Phoenix

Comme chaque année, une femme est intronisée au sein du Hall of Fame de la WWE. Et cette fois, c’est une catcheuse incontournable de ces dernières années qui est à l’honneur, à savoir la Glamazon, Beth Phoenix.

De son vrai nom Elizabeth Kocianski, elle a tout d’abord débutée en tant que lutteuse amateur, devenant la première femme lutteuse de son université, puis championne universitaire du Nord-Est des Etats-Unis en 1999. Mais elle a avant tout des envies de catch, et c’est ainsi qu’elle débute rapidement des entrainements avec les All Knighters. Kocianski débute alors dans le catch sous le nom de « Phoenix » puis remporte des titres dès l’année 2002, étant la première championne de la GLORY, puis championne cruiserweight de la Far North Wrestling. Fait le plus marquant de son passage dans le circuit indépendant : son passage à la SHIMMER, lors des débuts de cette fédération, où elle s’incline face à Allison Danger avant de battre à la surprise générale MsChif.

Invitée par la WWE à rejoindre la OVW en 2004, et prend alors le nom de Beth Phoenix. Tout d’abord manageuse de Chris Masters puis d’Aaron Stevens, elle prend ensuite son envol en solitaire avant de se blesser peu de temps après ses débuts à Raw. De retour sur les rings, toujours à la OVW, elle prend part à de nombreux combats pour le titre féminin de la fédération, qu’elle finit par remporter en battant Serena Deeb. Elle quittera l’OVW pour le roster principal de la WWE quelques temps plus tard, après une rivalité mémorable face à Katie Lea Burchill et le premier Ladder Match féminin de la fédération.

Bien qu’ayant débuté à Raw en 2006, où elle a attaquée Mickie James tout en s’alliant à Trish Stratus, c’est surtout en 2007 qu’elle commence à prendre de l’ampleur, après son retour dans le roster suite à sa blessure. Dominant les autres femmes par sa puissance, elle prend rapidement le surnom de Glamazon. Elle capture très vite le titre Women’s de la WWE alors détenu par Candice Michelle et domine ses challengers des mois durant. Après avoir perdue le titre face à Mickie James en 2008, elle entre en rivalité avec Melina et participe au premier I Quit Match féminin de l’histoire de la WWE.

Se forme ensuite un duo improbable, Glamarella, composé de Beth Phoenix et de Santino Marella. Le duo parviendra d’ailleurs à remporter le titre féminin et intercontinental au terme d’un match mixte par équipes lors de SummerSlam 2008. Le duo se séparera cependant quelques mois plus tard après WrestleMania XXV, quand prendra part à la Battle Royal féminine sous le nom de Santina, entrainant par la même occasion une rivalité avec son ancienne coéquipière. Beth Phoenix poursuit alors sa route seule et parvient à obtenir un nouveau titre de championne féminine, tout comme le titre Divas après des rivalités face à Lay-Cool puis Kelly Kelly.

Mais Beth Phoenix, ce n’est pas seulement des titres, c’est aussi une des femmes pionnières de la WWE, devenant par exemple la deuxième femme de l’histoire à entrer dans le Royal Rumble, éliminant au passage le Great Khali. Tout comme elle a prit part au premier Tables Match féminin lors de WWE TLC 2010. Toutes ces choses font de cette ancienne catcheuse, maintenant mariée à Edge, une candidate toute trouvée pour le Hall of Fame, devenant au passage la personne intronisée au Hall of Fame la plus jeune, à seulement 36 ans, ainsi que la première personne au Hall of Fame à être née dans les années 80, puis la femme qui a rejoint le Hall of Fame le plus rapidement après  sa retraite. Enfin, petite anecdote, elle forme avec Edge le premier couple réel où les deux personnes sont au Hall of Fame.

 

---------------------

La sixième personne intronisée au Hall of Fame 2017 est… Rick Rude !

Rick Rude HoF 2017

Certains diront que l’intronisation de Rick Rude au sein du Hall of Fame a tardé à venir, et ils n’auront pas tort tant il est logique de voir le nom du Ravishing parmi toutes ces légendes. Et pour l’occasion, c’est même un de ses grands rivaux, Ricky Steamboat, qui l’intronisera.

Mais débutons par le commencement et la ville de Robbinsdale, dans le Minnesota. Outre Rick Rude, c’est une ville qui a vu grandir de nombreux grands catcheurs tels que Mr Perfect, Smash ou encore Nikita Koloff. Mais Rick Rude ne passera pas inaperçu, du haut de ses 1m91 et 114kgs. Il prend alors rapidement le surnom de « Ravishing », dominant à la fois sur le ring et dans le cœur des femmes présentes dans l’arena. Il passe ensuite du territoire de Memphis au Canada, de la Georgie au Texas, bref, partout où il peut assouvir sa soif de titre. Son aura devient ensuite nationale au milieu des années 80 lorsqu’il rejoint la World Class Championship Wrestling, où il devient le premier champion de la compagnie. Il part ensuite à la Jim Crockett Promotions où il forme une équipe brillante avec “Raging Bull” Manny Fernandez, remportant au passage les titres par équipes.

Il faudra attendre 1987 pour le voir arriver du côté de la WWE, où il insulta immédiatement le public, se moquant de leur physique comparé au sien. Mais ce n’est pas qu’un beau parleur puisque qu’il est également un formidable combattant sur le ring, dans un style très agressif. Avec un manager tel que Bobby « The Brain » Heenan dans son coin, il grimpe l’échelle du succès. Il entre en rivalité avec Jake Roberts puis prend le titre intercontinental des mains de l’Ultimate Warrior lors de WrestleMania V. Ensuite, c’est des adversaires tels que Roddy Piper et Big Boss Man qui se mettent sur sa route jusqu’à son départ de la WWE en 1990.

Il parvient à rebondir très vite, du côté de la WCW puisqu’il devient un élément central de la Paul Heyman’s Dangerous Alliance. Toujours aussi destructeur, il blesse Sting avant de remporter le titre United States, après moins d’un mois à la WCW. Il prend ensuite part à de nombreuses rivalités, avec Ricky Steamboat, Ric Flair, Ron Simmons et Vader, jusqu’à ce qu’une blessure au dos l’oblige à quitter les rings. Rick Rude réapparait alors à la télévision en 1997 en tant que commentateur à la ECW, avant un retour à la WWE en tant que police d’assurance face à D-Generation X. Il rejoint ensuite une nouvelle fois la WCW, se joignant à la nWo ! Il restera à la WCW jusqu’au début de l’année 1999.

Le 20 avril 1999, à l’âge de 40 ans, Rick Rude succombe à une crise cardiaque suite à une overdose médicamenteuse. Il se préparait à ce moment là son retour sur les rings. Si son intronisation au Hall of Fame ne surprend personne, c’est avant tout car le Ravishing était l’un des “heels” les plus mémorables, et réellement durs sur l’homme.

  ---------------------

La septième personne intronisée au Hall of Fame 2017 est… Eric LeGrand !

Hall of Fame Eric Legrand

Pour la troisième année, la WWE remettra le Warrior Award lors de la cérémonie du Hall of Fame. C’est cette fois Eric LeGrand qui aura l’honneur de recevoir cette récompense des mains de Dana Warrior. Ancien joueur clé de l’équipe de foot de l’université de Rutgers, il se blessera gravement au dos lors d’un match, le paralysant à vie. Il n’abandonnera cependant pas sa passion pour le sport, devenant alors commentateurs et analyste de l’équipe sur la radio de l’université, avant de créer une fondation aidant à la recherche contre la paralysie et aidant la vie des personnes blessées à la  colonne vertébrale. On notera d’ailleurs un don de 25 000$ de la WWE à la Team LeGrand, sa fondation.

Pour sa détermination à ne jamais abandonner, le courage dont il fait preuve et ses actions à travers sa fondation, il est ainsi choisi par la WWE pour le Warrior Award 2017. Il sera la troisième personne à recevoir ce trophée après Joan Lunden et Connor Michalek.

 

 

 

Participant(s) à cette conversation

  1. Commentaire(s) (3)

  2. Ajouter le vôtre
Il n'y a aucun commentaire de publié ici pour l'instant.
  1. the omg guy

belle HOF pour l'instant !!!!!!!

 
  1. jonsnow65

C'est officiel DDP est le 4ème intronisé pour le hall of fame !

  Dernière édition du commentaire il y a environ 1 an par jonsnow65 jonsnow65
  1. reings 91350    jonsnow65

3 eme mec

 

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2018 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche