Newz



Newz

Murphy : ''À la WWE, je ne suis pas allé en Australie depuis trois ans parce que je n'ai pas pu obtenir de congés.''

 

Buddy Matthews (anciennement Murphy du côté de la WWE) était en interview pour Forbes où il nous a parlé de son passage à la WWE, des licenciements et il nous révèle qu’il n’a pas eu beaucoup de congés là-bas.

Il nous dit :

 

“C'est dur, ça craint que les gens perdent leur gagne-pain. Mais tout le monde finit par être viré. Austin a été viré, Hogan a été viré, tout le monde finit par être viré. Évidemment, nous voulons des carrières durables et nous mettre en place. Vous regardez le conseil d'administration et ils ont accumulé tout le monde, puis ils jettent tout le monde d'un coup. Donc ça craint, mais tout le monde va être viré un jour.

Mais, en même temps, ça m'est arrivé et c'était comme un poids en moins sur mes épaules. Je suis excité pour l'avenir et je peux enfin faire les choses que je veux faire. Je ne suis pas allé en Australie depuis trois ans parce que je n'ai pas pu obtenir de congés.

Ça ne devrait pas être comme ça. Ça ne devrait pas être comme ça du tout. Je ne suis pas contre, je veux travailler. Mais ça devrait aussi être une chose où je peux rentrer chez moi pour rendre visite à ma famille. J'ai probablement été chez moi, au cours des huit dernières années, pendant 30 jours."

 

Buddy Matthews est l’une des superstars les plus talentueuses et il nous l’a prouvé à maintes reprises du côté de la WWE. Il a été licencié le 2 juin dernier et depuis, il a fait quelques apparitions dans le circuit indépendant et samedi dernier, il a fait ses débuts du côté de la NJPW face au Rainmaker Kazuchika Okada lors de Battle in The Valley 2021. L’avenir s’annonce brillant pour Buddy Matthews hors de la WWE.

Crédit photo : WWE


 Recommandé pour vous

  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajoute le tien
Et si tu étais le premier à partager ton avis ?

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2022 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche