Nos chroniques



Nos chroniques

Ric Flair : 70 ans de légende !

Crédit photo : WWE

Il est l'une des personnalités les plus connues et respectées du sport divertissement. Avec 40 années de carrière et 16 championnats du monde à son actif, Ric Flair célèbrera demain ses 70 printemps. Pour l'occasion la WWE proposera une édition spéciale de Monday Night Raw avec une "Birthday Celebration" en hommage au double Hall Of Famer. En attendant cette soirée qui s'annonce d'ores et déjà épique, je vous propose que nous redécouvrions ensemble la vie et la carrière du Nature Boy ! Woooooo

1972 - 1974 | Les débuts d'une glorieuse carrière

De son vrai nom Richard Morgan Fliehr, le Naitch débute sa carrière aux côtés de Verne Gagne. Le légendaire promoteur, disparu en 2015, prend alors le jeune Ric sous son aile et l'entraîne au métier de catcheur par le biais de son camp de lutte. Le 10 décembre 1972, il effectue ses premières prises sur le ring de la AWA  avant de rejoindre la Caroline du Nord et la fédération Mid-Atlantic Championship Wrestling (appartenant à la NWA) où il remporte son premier championnat en équipe avec Rip Hawk. Pendant son passage à la AWA, celui qui est désormais reconnu par ses pairs comme le plus grand lutteur professionnel de tous les temps, a combattu face aux plus grands de l'industrie en passant par André "The" Giant, Dusty Rhodes ou encore Larry Hennig. 

 

1974 - 1981 | Les débuts du Nature Boy

C'est à la National Wrestling Alliance (NWA), promotion de Jim Crockett, que la légende de Ric Flair commence à se construire. Il remporte son premier championnat en solo le 9 février 1975 face à Paul Jones (championnat MACW de la télévision). Jusqu'au 4 octobre 1975, il enchaine les combats et les prouesses techniques. C'est ce jour-là que Ric Flair a son accident d'avion et subit de grosses blessures au dos qui le laisseront sur le banc de touche pendant huit longs mois. Il revient sur les rings de la NWA en février 1976 et reprend dès lors sa rivalité avec Wahoo McDaniel. Plutôt du style bagarreur à ses débuts, le crash d'avion le force à adopter un tout autre style de lutte. C'est ainsi que les fans de catch assistent à la naissance du Nature Boy... Le 29 juillet 1977, Ric Flair arrache le NWA United States Heavyweight Championship des mains de Bobo Brazil et occupe cinq règnes de champion du monde de la NWA pendant les trois années qui suivent. C'est en 1978 et après de nombreux combats face notamment à Ricky Steamboat, Greg Valentine, Jimmy Snuka ou encore Roddy Piper, que Ric Flair décide de prendre comme surnom "The Nature Boy". Un surnom en référence à Buddy Rogers qui fût le premier à l'utiliser. Les deux hommes connaîtront une longue rivalité. 

 

1981 - 1991 | Les premiers championnats mondiaux

En 1981 Flair remporte pour la première fois un championnat du monde ! C'est plus précisément le 17 septembre qu'il obtient le NWA World Heavyweight Championship après un combat face au Dream, Dusty Rhodes. Très vite, le Nature Boy s'impose comme la franchise principale de la promotion permettant de lutter face à la concurrence naissante (WWF). De 1981 à 1986, il remporte le titre mondial de la NWA à huit reprises et connaît de grandes rivalités, devenues aujourd'hui cultes, avec Harley Race et Dusty Rhodes. 

C'est à la fin de l'année 1985 que la carrière du Naitch prend un tout autre tournant. Arn et Ole, les frères Anderson, commencent à aider Flair dans sa lutte sans merci contre Dusty Rhodes, Magnum TA ou encore Sam Houston. C'est en intervenant pendant le match entre Sam Houston et Tully Blanchard que le groupe de Four Horsement voit le jour. Jamais une telle faction n'a été aussi importante dans les années 1980. Le groupe composé de Flair, Blanchard et des frères Anderson et sous le management de JJ DIllion, décime la plupart des personnalités de la NWA et contrôle la majorité des titres de la fédération. 

A la fin des années 80's, Flair débute une longue rivalité avec Ricky Steamboat. La promotion met un point d'honneur a présenté Steamboat comme un homme de famille (il vient accompagner de sa femme et de son fils à de nombreuses reprises) tandis que Flair est lui présenté comme un homme à femme (les débuts de Space Mountain peuvent commencer). Les deux hommes connaissent de très grands matchs notamment  lors de Clash Of  The Champions VI et WrestleWar (voté match de l'année 1989). Pendant sa rivalité face à Terry Funk, Ric Flair décide d'embaucher Sting au sein des Four Horsemen afin de lutter contre la  J-Tex Corporation (faction de Funk). Par la suite, Flair et Sting ont de nombreux affrontements pour le titre de champion du monde. 

 

1991 - 1993 | Un passage remarqué

En septembre 1991, Ric Flair signe avec la fédération de Vince McMahon et apparaît sur les écrans en arborant The Big Gold Belt (le légendaire titre de champion du monde) et en s'autoproclamant le Réel Champion du Monde. Accompagné de son conseiller financier en la personne de Bobby Heenan et de son consultant exécutif en la personne de Mr Perfect, le Nature Boy affronte les plus grandes superstars de la WWF telles que Hulk Hogan et Roddy Piper. En novembre 1991 lors des Survivor Series, il fait face à la team Piper et aide également l'Undertaker a remporté le championnat du monde de la fédération face à Hulk Hogan. 

Au Royal Rumble 1992 il remporte pour la première fois le titre de la WWF qui est alors disputé dans le traditionnel Royal Rumble Match. Il démarre une rivalité avec le Macho Man Randy Savage, qui amène à un combat entre les deux hommes lors de WrestleMania VIII. C'est à SummerSlam de cette même année et pendant le combat entre le Macho Man (c) et l'Ultimate Warrior que Ric Flair démarre sa reconquête pour le titre. Son second règne en tant que champion WWF débute le 1er septembre et se termine par une défaite face à Bret Hart le 12 octobre. La dernière grande apparition de Ric Flair a lieu lors du Royal Rumble en 1993 puis la nuit suivante lors de son match à Raw face à Mr Perfect  et où le perdant de la confrontation est obligé de quitter la fédération. 

 

1993 - 2001 | Retour à la WCW et début de la déchéance 

Il effectue son retour à la World Championship Wrestling en février 1993, cependant une clause de non concurrence l'empêche de combattre sur un ring. Il donne alors le jour à un talk show intitulé A Flair For The Gold. Il remporte son dixième championnat du monde lors d'un combat face à Barry Windham à Beach Blast. En septembre 1993 la WCW décide de se séparer de la NWA. Ric Flair lutte face à de nombreuses superstars dont notamment Vader et Ricky Steamboat. Il connait également une série de 5 matches avec Lord Steven Regal (plus connu à la WWE sous le nom de William Regal) où il gagne à deux reprises, perd à une reprise et effectue deux nuls. En juin 1994 Ric Flair remporte son combat face à Sting et unifie les deux titres principaux de la WCW. A la fin de l'année 1994 il entame une nouvelle et énième rivalité avec le Hulkster Hulk Hogan. 

Le 29 avril 1995 il effectue un match d'anthologie avec le WWE Hall Of Famer Antonio Hinoki, dans un stade plein à craquer (190 000 spectateurs) à Pyongyang en Corée du Nord. Fin 95' , les Four Horsemen se reforment avec deux nouvelles têtes : Chris Benoit et Brian Pillman. 

La fin de carrière de Ric Flair à la WCW se remarque de par sa longue rivalité avec la New World Order (NWO - de 1996 à 1999). Les dernières années de la WCW sont un peu le début de la déchéance pour le Nature Boy avec notamment un procès intenté à son égard par Eric Bischoff. La famille de Flair est impliquée de très près dans sa rivalité avec le Hulkster, son fils David n'hésitant pas à le trahir. Il remporte ses derniers championnats du monde au cours de l'année 2000. Début 2001, la WCW ferme ses portes après son rachat par la WWF, une page longue de huit années se tourne donc... 

 

2001 - 2009 | Retour à la WWE et fin de carrière

The Nature Boy Ric Flair effectue un retour attendu à la WWE lors d'un épisode de Monday Night Raw en novembre 2001. Il revient en tant que co-propriétaire de la fédération ce qui conduit à une rivalité mythique avec Vince McMahon. En 2003 il forme le clan Evolution aux côtés de Triple H, Batista et Randy Orton. Le clan marquera la division au fer rouge et remportera l'ensemble des plus grands titres de la fédération (World Heavyweight pour Hunter et Orton, Intercontinental pour Orton, World Tag Team pour Flair et Batista..). A la fin de l'année 2005, Triple H et Ric Flair connaissent une rivalité sanglante. 

Ses dernières rivalités à la WWE impliquent Edge, Shelton Benjamin, Mick Foley et bien d'autres... L'année 2007 marquant le début de sa retraite, Ric Flair se battra comme un beau diable jusqu'au dernier moment et son combat culte face à Shawn Michaels lors de WrestleMania 24. Ses dernières apparitions sur les écrans de la fédération se font face à Chris Jericho entre fin 2008 et WrestleMania 25 en avril 2009. 

Le contrat de Ric Flair prend fin en juin 2009 et dès lors ce dernier se tourne vers le circuit indépendant et la TNA. Il devient en mars 2012 la première superstar à être intronisée une deuxième fois au WWE Hall Of Fame (il était alors encore sous contrat avec la fédération de Dixie Carter). Il effectue son retour à la WWE en fin d'année 2012 lors des Slammy Awards et est depuis impliqué à de nombreuses reprises sur les écrans TV de la fédération. 

 

1973 - 2013 | Les débuts d'une grande histoire d'amour avec le Japon

C'est en 1973 que Flair, alors sous contrat avec la AWA, part au Japon pour la première fois et ce pour le compte de la International Wrestling Entreprise (IWE). Il entame des tournées de travail pour la compagnie All Japan Pro Wrestling (AJPW) sous la houlette de Jim Crockett en 1974. Dès la fin des années 80's, il défendra à de nombreuses reprises le championnat du monde de la NWA face à des lutteurs japonais de renommées : Genichiro Tenryu et Riki Choshu entre autres. L'histoire d'amour entre Flair et le Japon ne fait alors que commencer. Au début des années 90 il affronte les plus grandes superstars de l'industrie japonaise dont notamment The Great Muta et Tutsimi Fujinami. En 1995 il remporte un combat face à Shiro Koshinaka lors du G1 Climax. Qu'il soit à la AWA, NWA/WCW, WWF ou TNA, le Nature Boy est toujours passé par le Japon afin de proposer des matchs inédits au public japonais. Leur relation prend fin en 2013 lorsque Flair doit lutter dans un match par équipe avec Keiji Mutoh contre Tatsumi Fujinami et Seiya Sanada. Cependant le WWE Hall Of Famer ne pourra pas assurer le combat en raison d'une blessure à la jambe gauche. 

 

La carrière de Ric Flair est à ce jour l'une des plus belles, si ce n'est la plus belle, de notre sport divertissement adoré. Le Naitch nous a offert tant de moments désormais légendaires : des combats d'anthologies, des segments cultes, des rivalités inoubliables. Quel(s) moment(s) retenez-vous le plus de ces quarante années marquées par l'or Flair ? Pour ma part, c'est assez difficile de choisir un seul moment mais dès que je vois Ric Flair je pense immédiatement à son retour lors de WWF Raw en 2001 ! Une soirée magique et inoubliable... Revivrons-nous un moment légendaire demain soir lors de l'épisode spécial "Birthday Celebration" ? 

Toute l'équipe de Catch Newz se joint à moi afin de souhaiter un excellent et heureux soixante-dixième anniversaire à Ric Flair ! Woooooo


 Recommandé pour vous

Encore plus: | |
  1. Commentaire(s) (0)

  2. Ajouter le vôtre

Commentaire(s) (0)

Il n'y a aucun commentaire de publié ici pour l'instant.

Suivez-nous

Publicité

© 2007-2019 Tous Droits Réservés Catch-Newz. La reproduction et exploitation du texte sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Recherche